Cavalcade d'amour (1939) Raymond Bernard

Pays de productionFrance
Sortie en France17 janvier 1940
>> Rechercher "Cavalcade d'amour" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRaymond Bernard
Assistant réalisateurNicolas Bernard
Assistant réalisateurSerge Vallin
ScénaristeJean Anouilh
ScénaristeJean Aurenche
DialoguisteJean Anouilh
Société de production CIPRA - Compagnie Internationale de Productions et Réalisations Artistiques (Paris)
Directeur de productionArnold Pressburger
Directeur de productionSimon Schiffrin
Directeur de la photographieAndré Germain
Directeur de la photographieRobert Lefebvre
Ingénieur du sonJacques Lebreton
Compositeur de la musique originaleArthur Honegger
Compositeur de la musique originaleDarius Milhaud
Compositeur de la musique originaleRoger Désormières
DécorateurSerge Pimenoff
CostumierGeorges Annenkov
MonteurCharlotte Guilbert
Coordinateur des effets spéciauxNicolas Wilcke

générique artistique

Claude Dauphin(Léandre, Hubert, Georges)
Michel Simon(Le tyran, Mgr. de Maupré, Lacouret )
Janine Darcey(Julie de Maupré)
Simone Simon(Juliette)
Saturnin Fabre(Dupont-Dufort)
Yvonne Yma(la marquise douairière)
Jeanne Loury(marquise de Huron)
Milly Mathis(la nourrice)
Alfred Baillou(un comédien)
Charles Vissières(un maître d'hôtel)
Marcel Melrac(l'employé du gaz)
Jacques Castelot(un danseur)
Jeanne Marny(Isabelle)
Trubsky(marquis de Longuyon)
Henry Richard(Anthelme)
Christian Argentin(le chapelain)
Henri Monteux(Joseph)
Hubert Daix(un comédien)
Léon Larive(le cuisinier)
Pierre Labry(le Baron de Maupré)
Claude Lehmann(un comédien)
Maximilienne(la vieille comédienne)
Primerose Perret(Amanda)
Jane Pierson(la bonne des Dupont-Dufort)
Blanchette Brunoy(Mlle de Maupré)
Corinne Luchaire(Junie)
Magdeleine Bérubet(Régine la couturière)
Dorville(le père de Julie)
Alfred Argus
Anne Laurens
Georgina
Denise Vernac

Bibliographie

Synopsis

Trois aventures d'amour se déroulent au même lieu à un siècle de distance. Dans un château féodal dont l'extérieur ne semble pas concorder avec l'intérieur, nous voyons au XVIe et XVIIe siècle arriver des comédiens, fort en crainte d'être pendus pour quelques larcins. Il s'agit simplement d'un mariage, mais la mariée, outrée qu'on lui donne pour époux un seigneur imbécile et contrefait, s'échappe pour rejoindre un comédien ; on la rattrape ; le comédien est tué. En 1840, nouveau mariage en préparation : cette fois c'est le fiancé qui à le coup de foudre pour une petite couturière. Le mariage a lieu quand même et la couturière en meurt. Enfin, de nos jours, le château a été acheté par un financier véreux qui veut marier sa fille dans un milieu réputé. On présente un jeune homme de bonne famille, mais ruiné. Coup de foudre. Seulement les jeunes gens qui acceptaient le mariage d'intérêt sans amour sont d'accord pour le refuser à cause de l'amour. Ils sont désespérés, mais le financier a le bon esprit de se ruiner. au moins provisoirement.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation