Le Septième commandement (1956) Raymond Bernard

Pays de productionFrance
Sortie en France 1957
>> Rechercher "Le Septième commandement" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRaymond Bernard
Assistant réalisateurPierre Gautherin
ScénaristeRaymond Bernard
ScénaristeJacques Companeez
DialoguisteJean Marsan
Société de production C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Société de production UDIF - Union des Distributeurs Indépendants de Films (Paris)
Directeur de productionFrançois Harispuru
Directeur de la photographieAndré Germain
Ingénieur du sonJacques Gallois
Compositeur de la musique originaleRené Sylviano
DécorateurPaul-Louis Boutié
MonteurRaymond Leboursier
Photographe de plateauEmmanuel Lowenthal

générique artistique

Edwige Feuillère(Nadia Wronskaï)
Jacques Dumesnil(Gilbert Odet)
Jeanne Fusier-Gir(Tante Emilie)
Jacques Morel(Pilou)
Maurice Teynac(Labaroche)
Paul Bisciglia(le chasseur)
Françoise Brille
Christian Brocard
Micheline Dax(la belle brune)
Jean-Louis Duhrer
Paul Faivre(Gabriel)
Jean Lefebvre(Edouard)
Claude Mercutio
Max Montavon(le garçon d'étage)
Bernard Musson(le réceptionniste)
Jean Nergal(Van Roosebecke)
Philippe Olive(marquis d'Algoybar)
Jackie Rollin(Hélène)
Jean-Jacques Steen
Henri Virlojeux(domestique de l'hôtel)
André Wasley

Bibliographie

Synopsis

Dans de luxueux palaces des grandes plages et villes d'eau, une aventurière de grande classe joue les femmes du monde en difficulté pécuniaire. Spéculant sur la naïveté et l'ardeur de ses admirateurs, elle leur extorque le prix d'un bracelet de valeur qu'ils acceptent de monnayer à sa place. Deux complices ne la quittent pas des yeux et à la faveur d'une bousculade à la porte du palace, récupèrent le bijou dans la poche de l'amoureux transi qui, bien que ne comprenant rien à la disparition de l'écrin, s'acquitte de sa promesse et apporte le lendemain le prix du bracelet. Cette escroquerie permet au trio de vivre confortablement et - du moins l'affirment-ils - en respectant le septième commandement. Le bijou proposé n'est-il pas un bijou de valeur ? Mais un jour l'élégante aventurière tombe amoureuse d'une de ses victimes qui a deviné son jeu. Ses deux acolytes la gênent singulièrement et c'est avec beaucoup de peine qu'elle arrive à rompre avec eux. Ils essayent de continuer ce jeu avec une remplaçante, mais échouent lamentablement et doivent renoncer pour un temps à leurs fructueuses combinaisons. Le hasard remet l'ancienne amie sur leur chemin et le jour même où elle doit épouser celui qui a changé le cours de sa vie et dont elle est la maîtresse depuis quelques mois. Notre ex-aventurlère met sur pied une escroquerie de sa façon qui déroute complètement ses ex-associés et lui permet de s'en libérer définitivement.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation