L'Oeil en coulisse (1953) André Berthomieu

Pays de productionFrance
Sortie en France 1954
>> Rechercher "L'Oeil en coulisse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAndré Berthomieu
Assistant réalisateurPierre Granier-Deferre
ScénaristeAndré Berthomieu
ScénaristeRemo Forlani
AdaptateurAndré Berthomieu
AdaptateurRemo Forlani
DialoguistePaul Vandenberghe
Société de production C.G.C.F. - Coopérative Générale du Cinéma Français (Paris)
Société de production Procinex
Directeur de productionPierre Lévy
Distributeur d'origine Les Films Corona (Paris)
Directeur de la photographieGeorges Million
CadreurPierre Bachelet
Ingénieur du sonLucien Lacharmoise
Compositeur de la musique originaleHenri Betti
Auteur des chansons originalesAndré Hornez
Auteur des chansons originalesAndré Berthomieu
DécorateurRaymond Nègre
DécorateurHenri Sonois
MaquilleurPierre Gauthier
MonteurGilbert Natot
MonteurGeneviève Bretoneiche
ScriptAndrée François
RégisseurFred Hérold
Photographe de plateauJacques Lacourie

générique artistique

Jeannette Batti(Martine Cairolle)
Henri Génès(Tonin Bonafous)
Nicole Maurey(Annette Durand)
Jean-Marc Thibault(Dudu Durand)
Paulette Dubost(Madame Florent)
André Berthomieu
André Bibal
Charles Bouillaud(le voisin à la fenêtre)
André Bourillon
André Chanu
Germaine Charley
Roger Couderc(animateur radio)
Louis Daquin
Paul Demange
Max Desrau
Paul Faivre(Monsieur Leloup)
Jacky Gencel(Jojo Cairolle)
Félix Marten
Michel Méry
Jean-Pierre Méry
Gaston Orbal(le chef d'orchestre)
Jacques Provins
Alain Roland
Robert Rollis(un bruiteur)
Guy Saint-Clair
Agnès Tanguy
Loys Van Lee(animateur radio)
Louis Velle
Nono Zammit

Bibliographie

Synopsis

Tonin Bonnafour, joueur de rugby, est blessé au cours d'un match disputé à Paris. Dans l'impossibilité de regagner Tarbes, il accepte l'hospitalité d'un de ses camarades de régiment. Pour se rendre utile au jeune ménage, il se livre dans l'appartement à des transformations qui selon lui devraient satisfaire la femme de son ami, mais qui en réalité ne font que l'exaspérer. Malgré tout, le trio fait bon ménage. Pour ne pas rester à la charge de ses hôtes, Tonin cherche du travail. Le voici employé dans les studios de la radio. C'est là qu'on lui découvre un véritable talent de chanteur fantaisiste. Martine, une voisine de palier, lui procure également une place de figurant de cinéma. Le scénario exige que Tonin se batte avec le soupirant de Martine. Il y met tellement de coeur que l'autre sort à demi estropié de la bagarre. Tonin devra abandonner le cinéma, mais s'en console en pensant à Martine. La jeune fille, en effet, acceptera de devenir Madame Bonnafour et tout le monde dans l'allégresse célébrera les épousailles.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation