Interdit aux moins de 13 ans (1982) Jean-Louis Bertuccelli

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Interdit aux moins de 13 ans" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Louis Bertuccelli
Assistant réalisateurFawzi Kasri
Assistant réalisateurOlivier Péray
ScénaristeJean-Louis Bertuccelli
ScénaristeSandra Majerowitcz
Société de production Janus Film und Fernseh-Produktion GmbH (Frankfurt am Main)
Société de production Uccelli Production
ProducteurKlaus Hellwig
Directeur de productionDaniel Champagnon
Distributeur d'origine MK2 Diffusion (Paris)
Directeur de la photographieJean-François Robin
Ingénieur du sonLaurent Quaglio
Compositeur de la musique originaleGabriel Yared
DécorateurValérie Grall
MonteurAndré Gaultier
Photographe de plateauGeorges Pierre

générique artistique

Patrick Depeyrrat(Louis)
Sandra Montaigu(Lucie)
Akim Oumaouche(Nonoeil)
Marilyn Even(Chantal)
André Chaumeau(Le patron du bistrot)
Guy Franquet(2ème inspecteur)
Paulette Frantz(la mère)
Philippe du Janerand(Chabrier)
Kadour(père de Nonoeil)
Philippe de Keuchel(l'éducateur)
Pierre Meyrand(Barbentane)
Jacques Rispal(le garagiste)
Michel Such(inspecteur au bonnet)
Aboubakar Touré(Charly, le Congolais)
Maria Verdi(mère de Chantal)

Bibliographie

Synopsis

20 décembre. La banlieue où Louis habite est de celles qui, même à l'approche de Noël, conservent leur climat triste. Et Louis rêve de s'en échapper. D'arrêter ses livraisons de blanchisserie, de fuir Chantal, sa femme, avec laquelle depuis huit mois il n'a pas échangé trois mots, de partir pour le Liban dans le camion tout remis à neuf qu'il a repéré chez un garagiste du coin. L'argent? L'argent, c'est simple. Une cagoule, un pistolet, les coffres de l'hypermarché voisin où Chantal travaille et où il vient livrer tous les jours. Mais là, ça tourne mal: il est reconnu; il tire. Deux morts. Puis la fuite. Avec l'argent quand même. Car la voie est libre. Mais cette silhouette d'une vendeuse entraperçue dans le couloir? ... Et les flics qui n'arrivent pas. Elle n'aurait donc pas parlé? Alors Louis, pour en avoir le coeur net, va aborder Lucie, la vendeuse de sapins, la seule qui a pu passer par là. Lucie, c'est une fille pas comme les autres. Indépendante. Forte. Capable de protéger Nonoeil son petit frère, son demi-frère maghrébin, enfant des terrains vagues et des cités pour qui de temps en temps elle fait le strip tease afin d'arrondir ses fins de mois. Et Louis tombe amoureux de Lucie. Mais rien n'est simple. Ils se heurtent souvent. Ils se cherchent, se perdent, se retrouvent ... Jusqu'au jour où Louis part au volant de son camion. Après avoir laissé de l'argent à Lucie, qui en fait profiter Nonoeil. Mais Louis ne peut pas rester longtemps sans Lucie. Et il revient pour l'emmener. Trois heures de réflexion, dit-elle. C'est trop. Les flics passent avant elle. Parce que la vendeuse qui était dans le couloir s'est décidée à parler aux flics. Elle qui ne parlait plus à Louis depuis si longtemps... Alors plus de Liban. La prison pour Louis; la grisaille de la banlieue pour Nonoeil et Lucie...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)9833
Nombre de salles de sortie (Paris)7
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)5439