Dupont Lajoie (1974) Yves Boisset

Pays de productionFrance
Sortie en France 1975
>> Rechercher "Dupont Lajoie" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYves Boisset
ScénaristeJean-Pierre Bastid
ScénaristeMichel Martens
ScénaristeYves Boisset
ScénaristeJean Curtelin
DialoguisteJean Curtelin
Société de production Sofracima (Paris)
ProducteurCatherine Winter
ProducteurGisèle Rébillon
Distributeur d'origine PlanFilm
Distributeur d'origine Sirius Films (Paris)
Directeur de la photographieJacques Loiseleux
Ingénieur du sonRaymond Adam
Compositeur de la musique originaleVladimir Cosma
DécorateurJacques d' Ovidio
MonteurAlbert Jurgenson

générique artistique

Jean Carmet(Georges Lajoie)
Isabelle Huppert(Brigitte Colin)
Pierre Tornade(Colin)
Jean Bouise(L'inspecteur Boulin)
Michel Peyrelon(Schumacher)
Ginette Garcin(Ginette Lajoie)
Pascale Roberts(Mme Colin)
Jean-Pierre Marielle(Léo Tartaffionne)
Robert Castel(Loulou)
Mohamed Zinet(Le frère de Saïd)
Pino Caruso(Vignorelli)
Jacques Chailleux(Léon Lajoie)
Henri Garcin(le haut fonctionnaire)
Odile Poisson(Mme Schumacher)
Victor Lanoux(Le costaud)
Paul Bonifas(le maire)
François Cadet(Léglise)
Jean-Jacques Delbo(médecin légiste)
Abderrahmane BenKloua(Saïd)
Salah Boukhalfi(petit arabe)
Carlo Nell(l'allemand au cigare)
Marcel Gassouk(le boucher)
Bernard Dumaine(le brigadier de police)
Jacques Préboist(un ivrogne)
Pierre Collet(un ivrogne)
Jacques Ramade(un ivrogne)
Boumediene Oumer(arabe)
Jean-Claude Braganti(un homme)
Bernard Fontaine(un homme)
Jean Lemaître(un homme)
Jean-Claude Rémoleux(un homme)
Marco Sauer(un hippy)
Jacques Villeret(Gérald, l'assistant)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Comme chaque année au début du mois d'août, Georges Lajoie ferme son café parisien pour descendre dans le Midi en compagnie de sa femme et de son fils Léon. Malgré la présence, à proximité, d'un chantier où les ouvriers arabes prédominent, les Lajoie retrouvent avec plaisir leur camping habituel et les visages familiers: Loulou, le responsable du terrain, Maître Schumacher et son épouse, et enfin les Colin et leur fille Brigitte. Un soir, au cours d'un bal, Georges est bousculé par un Nord-Africain; il réagit violemment, mais la bagarre est évitée de justesse... A quelques temps de là, fuyant la foule bigarrée qui participe à l'émission Inter-Camping, Georges surprend Brigitte allongée dans l'herbe, à demi-nue; il perd la tête, tente de la violer et la tue accidentellement. Pour dissimuler son crime, Georges dépose le corps à côté du logement des immigrés. A la suite de ce meurtre, le camping est en émoi. Malgré sa douleur, sous la pression de ses amis, Colin se rallie à l'idée d'une prompte vengeance. La nuit venue, une ratonnade est organisée: un arabe est assassiné, un autre est roué de coups. Pour éviter une flambée de violence, les autorités imposent un non-lieu. Les vacances sont gâchées, chacun décide de s'en retourner sur le champ. A Paris, derrière son comptoir, Georges raconte aux clients ses prouesses contre les "ratons". Un arabe s'encadre dans la porte et brandit un fusil. Georges blêmit en le reconnaissant. Il tente de l'apaiser, mais deux coups de feu retentissent...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation