La Femme flic (1979) Yves Boisset

Pays de productionFrance
Sortie en France 1980
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Femme flic" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYves Boisset
Assistant réalisateurJean-Claude Sussfeld
Assistant réalisateurReynald Calcagni
ScénaristeYves Boisset
ScénaristeClaude Veillot
Société de production Sara Films (Paris)
Société de production Antenne 2
Société de production Société Nouvelle Cinévog
ProducteurAlain Sarde
Producteur exécutifAntoine Gannage
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieJacques Loiseleux
CadreurRichard Andry
Ingénieur du sonHarald Maury
Ingénieur du sonJean Fontaine
MixeurJacques Maumont
Compositeur de la musique originalePhilippe Sarde
DécorateurMaurice Sergent
DécorateurJimmy Vansteenkiste
CostumierLaure de Saboulin
MaquilleurJoël Lavau
MonteurAlbert Jurgenson
ScriptClaudine Taulère

générique artistique

Miou-Miou(Corinne Levasseur)
Leny Escudero(Diégo Cortez)
Jean-Marc Thibault(Le commissaire)
Jean-Pierre Kalfon(Le directeur de la MJC)
Niels Arestrup(Dominique Allier)
François Simon(Dr Godiveau)
Henri Garcin(Le procureur)
Alex Lacast(L'inspecteur Simbert)
Philippe Caubère(L'abbé Henning)
Roland Amstutz(M. Muller)
Roland Bertin(Le commissaire Bonnard)
Roland Blanche(inspecteur Roc)
Stéphane Bouy(substitut Berthot)
Philippe Brizard(juge d'instruction dans le mid)
Gérard Caillaud(juge d'instruction dans le nor)
Jacques Chailleux(comédien à la MJC)
Jean Martin(colonnel Morhange)
Mado Maurin(la logeuse)
Jacques Mussier(Monsieur Watin)
Fred Personne(Monsieur Levasseur, le père de Corinne)
Pénélope Palmer(Solange Watin)
Michel Pilorgé(l'inspecteur Castaing)
Arlette Renard(Madame Watin)
Georges Staquet(l'inspecteur Sondy)
Tatiana Vialle(la fille du boulanger)
Abderrahmane BenKloua(l'arabe du foyer)
Marie-Antoinette Deneu(Nadine Yriex)
Serge Desbruyères(le brigadier)
Valérie Deudon(Aurélie)
Mireille Franchino(Madame Muller)
Sonia Larose(l'assistante sociale)
Jean-Roger Milo(le voyou au rasoir)
Christophe Nollier(Gilou)
Richard Martin(le père de l'enfant martyr)
Jean Lemaître(le maire)
Jean Reney
Adrienne Dell'Anno

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Parce qu'elle a poussé son sens du devoir et de la justice jusqu'au bout, l'inspecteur Corinne Levasseur, une "belle divorcée" de vingt-huit ans, se voit mutée dans une petite ville du nord-ouest de la France. Délivrer les cartes d'identité et les passeports, taper les rapports: tel est d'abord le travail qu'on lui réserve. Mais, un jour, arrive une véritable enquête: Etiennette, une adolescente, a été trouvée, étranglée, au pied des corons qui forment l'horizon de la ville. Refusant les fausses évidences - ce vieux médecin excentrique, homosexuel et ancien "collabo", que personne n'aime, ferait pourtant un si beau coupable -, l'inspecteur Levasseur observe et interroge. Une photographie prise dans un cahier d'Etiennette lui permet de dévoiler un pas de l'affaire. Responsable de la section "photo" de la MJC, Dominique Allier emmenait régulièrement son groupe dans une propriété campagnarde pour réaliser des clichés d'un genre particulier. Ecroué, Allier se pend dans sa cellule. Cependant, l'inspecteur poursuit ses investigations; aidée par un chômeur plus ou moins anarchiste et un jeune prêtre, elle finit par démanteler un réseau de prostitution enfantine et par impliquer les richissimes de Schuler - la fonderie, la cité ouvrière, des magasins, deux banques, le stade, l'hôpital, un boulevard! - qui tiennent la région sous leur coupe. Les félicitations et l'enquête soudain tournent court. Et l'inspecteur Levasseur est priée de démissionner... Mais Corinne Levasseur, redevenue simple civile, peut encore témoigner.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)396194
Nombre de salles de sortie (Paris)21
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)19
Nombre d'entrée première semaine (Paris)103862