Indomptable Angélique (1967) Bernard Borderie

Pays de productionFrance ; Italie ; République fédérale d'Allemagne
>> Rechercher "Indomptable Angélique" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBernard Borderie
Auteur de l'oeuvre originaleSerge Golon
Auteur de l'oeuvre originaleAnne Golon
AdaptateurBernard Borderie
DialoguistePascal Jardin
Société de production C.I.C.C. - Compagnie Industrielle et Commerciale Cinématographique
Société de production Cinéphonic
Société de production Fono Roma
Société de production Gloria-Film GmbH (München)
Directeur de productionHenri Jaquillard
Directeur de la photographieHenri Persin
Ingénieur du sonAntoine Petitjean
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
DécorateurRobert Giordani
CostumierRosine Delamare
MonteurChristian Gaudin
Coordinateur des effets spéciauxPierre Roudeix

générique artistique

Michèle Mercier(Angélique)
Robert Hossein(Joffrey de Pérac)
Roger Pigaut(Escrainville)
Bruno Dietrich(Coriano)
Christian Rode(Vivonne)
Poldo Bendandi(l'acheteur envoyé par Peyrac)
Renato De Carmine
Arturo Dominici(Mezzo Morte)
Mino Doro(le haut commissaire)
Ettore Manni(Jason)
Pasquale Martino(Sandry)
Paul Muller(chevaliers de Malte)
Mimmo Poli(un acheteur)
Sieghardt Rupp(Millerand)
Jacques Santi
Helmut Schneider
Gianni Solaro

Bibliographie

Synopsis

Désirant à tout prix retrouver son mari, parti sans donner d'explications, Angélique, Marquise des Anges, échappe à la cour du roi et gagne l'île des Langoustiers, en Méditerranée, où elle espère retrouver les traces de Peyrac. Un officier du roi, Vivonne, qu'elle avait connu à Versailles, l'embarque sur la galère qu'il commande, mais le traitement infligé aux galériens révolte la jeune femme. Bientôt, les assiduités de Vivonne deviennent insupportables. Soudain, un bateau de pirates surgit et entraîne la galère dans un piège : une crique où deux navires barbaresques attendent la dite galère pour la dépouiller. Angélique n'a d'autre ressource, pour échapper aux Barbaresques, que de sauter dans les flots. Le capitaine des pirates n'est autre que Peyrac qui s'est juré de lutter contre le roi en libérant tous les galériens. Angélique a été retirée des flots par le capitaine d'Escrainville qui l'accueille dans son bateau. Il se passe peu de temps avant qu'il ne tente d'abuser d'Angélique. Devant sa résistance, il décide de faire une bonne affaire en la vendant au marché aux esclaves de Candie.Là, Angélique est d'abord promenée à travers la ville puis exhibée devant les gradins où s'entassent les acheteurs. Pour vaincre la résistance d'Angélique qui refusait de devenir ainsi une marchandise, d'Escrainville n'avait rien trouvé de mieux que d'enfermer la Marquise dans un sinistre cachot rempli de chats sauvages. Devant la beauté d'Angélique, les enchères montent. Un mystérieux acheteur lance une somme fabuleuse qui impose silence au reste des marchands. Il emmène Angélique dans un endroit secret où - miracle ! - elle retrouve Peyrac. Le bonheur envahit les deux époux quand soudain le bateau de Peyrac est incendié par des inconnus. Et pendant que Peyrac va au devant d'eux, Angélique est capturée par les hommes de d'Escrainville. La suite au prochain épisode.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 10 avril 1967
Fin : 14 septembre 1967