Les Lionceaux (1959) Jacques Bourdon

Pays de productionFrance
Sortie en France 1960
>> Rechercher "Les Lionceaux" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Bourdon
Assistant réalisateurSerge Witta
ScénaristeRené Masson
ScénaristeJacques Bourdon
ScénaristeHenri Grangé
Auteur de l'oeuvre originaleMichel Lebrund'après le roman "Malin et demi"
DialoguisteJean-Louis Roncoroni
DialoguisteRené Masson
DialoguisteHenri Grangé
Société de production Estela Films (Paris)
ProducteurSuzy Prim
Directeur de productionLéopold Schlosberg
Distributeur d'origine Les Films Marceau-Cocinor (Paris)
Directeur de la photographieRaymond Lefebvre
CadreurRoger Delpuech
Ingénieur du sonJulien Coutellier
Compositeur de la musique originaleBilly Nencioli
DécorateurPaul-Louis Boutié
MaquilleurOdette Berroyer
MonteurCharles Bretoneiche
ScriptAnnie Rozier
Photographe de plateauLéo Mirkine

générique artistique

Anna Gaylor(Juliette Eroli)
Jean Sorel(Patrice)
Michèle Grellier(Caroline Stenet)
Roland Rodier(Vincent)
Suzy Prim(Blanche Eroli)
Jean Deschamps(Stenet)
Jacqueline Marbaux(la marraine)
Jean-Pierre Lorrain
Rolande Loria

Bibliographie

Synopsis

Prêt à faire un mariage d'argent en épousant Juliette Eroli dont la mère, Blanche Eroli, dirige une célèbre maison de couture. Patrice renonce facilement à ce projet, en acceptant un chèque important que lui remet la mère de Juliette. Tandis que la jeune fille, très éprise, est désespérée et déconcertée par cette rupture (Patrice a disparu sans laisser d'adresse) le jeune premier a trouvé la paix et l'oubli sur la Côte d'Azur. Bientôt il rencontre Caroline, une ravissante jeune fille, fille d'un grand fabricant de parfums de la Côte et c'est le coup de foudre, l'élaboration de projets d'avenir. Patrice éprouve quelques remords à l'égard de Juliette dont il n'a pu chasser complètement le souvenir. Et lorsque le second et dernier chèque de la mère lui parvient, il est sur le point de dévoiler à Caroline son attitude passée. Mais Caroline, qui est tout amour et confiance, se refuse à recevoir des confidences du passé. Depuis le brusque départ de Patrice, Juliette vit en récluse, le coeur brisé ; par lassitude elle se donne un soir à Vincent, le principal collaborateur de sa mère, que celle-ci a choisi de tout temps comme gendre. Juliette tente de mettre fin à ses jours dans le studio de Patrice maintenant désert, mais où elle vient évoquer sa présence. Finalement, Vincent, ayant à traiter sur la Côte des marchés avec des fabricants de parfums, Juliette l'accompagne. Le hasard réunit les jeunes gens : Patrice et sa fiancée Caroline, Juliette et son fiancé Vincent. Juliette a chancelé en retrouvant Patrice, mais elle reste muette ; Patrice pressent le drame et lorsqu'il regagne sa chambre, il trouve Juliette étendue sur son lit, étranglée. Tout l'accuse. Et pour éviter le pire, il va jeter le corps dans la mer. A son retour Vincent surgit, fou de rage : « C'est toi qui va payer !. ». Après un suspense dramatique, la situation sera éclaircie et l'assassin de Juliette dénoncé. Après cette douloureuse épreuve, Patrice et Caroline pourront sourire à nouveau à l'avenir.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation