Le Chômeur de Clochemerle (1957) Jean Boyer

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Le Chômeur de Clochemerle" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Boyer
ScénaristeGabriel Chevallier
DialoguisteGabriel Chevallier
Société de production Fides - Fiduciaire d'Éditions de Films (Paris)
Société de production Les Films Jean Boyer
Société de production TV International
Directeur de productionWalter Rupp
Distributeur d'origine Discifilm
Directeur de la photographieCharles Suin
Ingénieur du sonAntoine Archimbaud
Compositeur de la musique originaleRené Sylviano
DécorateurRobert Giordani
MonteurJacqueline Brachet

générique artistique

Fernandel(Tistin)
Maria Mauban(Jeannette)
Rellys(Corfenave)
Ginette Leclerc(Zozotte)
Henri Vilbert(Piechut)
Sabine André
Henri Arius
Bréols
Béatrice Bretty(Babette)
Lucien Callamand(Tafardel)
Georges Chamarat(le curé)
Henri Crémieux(Larondel)
Mado France(une commère)
Jim Gérald
Jean-Louis Le Goff
Mag-Avril(Madame Chavaigne)
Marthe Marty(une commère)
Viviane Méry
Marcel Pérès(le garde-champêtre)
Raymone(Madame Coton)
Jackie Rollin(Madame Donjazu)
Michel Sardou

Bibliographie

Synopsis

Un joyeux propre à rien, ivrogne et chômeur chronique, se met tout son village à dos le jour où il obtient une carte régulière de chômage. Pour retrouver sa popularité, il rend quelques services et reconquiert la sympathie de ses concitoyens tout en se donnant une source de revenus qu'il dépose à la banque. Un vol ayant été commis dans les troncs de l'église, on en accuse « le chômeur », mais celui-ci fait la lumière sur l'affaire : c'est le bedeau qui, pour se ménager les faveurs de la fille publique du village, a commis le forfait. Délivré, le chômeur épousera la jeune fille, par ailleurs enceinte de ses oeuvres, qui, elle, n'a jamais cessé de l'aimer, même lorsqu'il se faisait entretenir par la communauté. Et dans un geste d'honnêteté, euphorique et marié, il déchirera la fameuse carte de chômage.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation