Le Confident de ces dames (1959) Jean Boyer

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France19 août 1959
Procédé image35 mm - NB
Durée85 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Confident de ces dames" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Boyer
Assistant réalisateurAlain Roux
Assistant réalisateurNanni D'Eramo
ScénaristeSerge Véber
ScénaristeJean Manse
ScénaristeJean Boyer
ScénaristeNino Stresa
ScénaristeGiovanni D'Eramo
DialoguisteSerge Véber
DialoguisteJean Manse
Société de production Les Films du Cyclope (Paris)
Société de production Da. Ma. Cinematografica (Roma)
ProducteurRoland Girard
ProducteurMarcello Danon
Directeur de productionRené-Gaston Vuattoux
Distributeur d'origine Pathé Consortium Cinéma
Directeur de la photographieCharles Suin
CadreurAlfio Contini
Ingénieur du sonGiulio Tagliacozzo
Compositeur de la musique originaleLelio Luttazzi
DécorateurIvo Battelli
MonteurRoberto Cinquini
ScriptElvira D'Amico
RégisseurGiorgio Riganti
Photographe de plateauGuglielmo Coluzzi

générique artistique

Fernandel(le docteur Giuliano Goberti)
Sylva Koscina(le docteur Maria Bonifati)
Ugo Tognazzi(Cesare Cortebianca)
Denise Grey(la comtesse Cortebianca)
Caprice Chantal(Barbara Wilson)
Lauretta Masiero(Sonia Baratchine)
Bice Valori(Luciana)
Didi Sullivan(Carol Crayne)
Memmo Carotenuto(Antonio, l'hôtelier)
Pina Gallini(la servante de Giuliano)
Aroldo Tieri(le journaliste)
Carlo Campanini(le professeur Barbusetti)
Lauro Gazzolo(le président de l'ordre des médecins)
Dolorès Palumbo(la fermière)
Marco Tulli(le patient au chat)
Armando Annuale
Tonino Cervesato
Renzo Cesana
Alfio Contini
Fiorella Ferrero
Lina Furia
Guglielmo Inglese
Silvio Noto
Mimmo Poli
Isarco Ravaioli
Vando Tress

Bibliographie

Synopsis

Le vétérinaire du petit village de Figuerol soigne bêtes et gens avec autant de dévouement, et sa clientèle s'étend de plus en plus, jusqu'à l'arrivée de la nouvelle doctoresse. Tandis que la doctoresse attend en vain les clients, ceux-ci continuent d'affluer chez le vétérinaire. La vieille châtelaine est guérie spectaculairement de sa langueur par un traitement de choc : camembert, vin rouge et saucisson. Une star internationale a les nerfs calmés par un coup de poing bien appliqué, et il n'en faut pas plus pour que notre vétérinaire soit la proie des journalistes, puis de la radio, et devienne une célébrité locale, puis nationale. Figuerol prospère. Toutes sortes de clientes plus ou moins déséquilibrées par leur solitude viennent se confier au vétérinaire qui finit par avoir des démêlés avec le Conseil de l'Ordre des médecins. A ses ennuis professionnels, le vétérinaire joint maintenant des peines de coeur : il est tombé amoureux de la doctoresse qui est elle-même courtisée par un vaurien, gendre de la vieille châtelaine. Avec la complicité de la châtelaine à qui il prouve que son gendre souhaite la voir disparaître pour hériter sa fortune, il éloigne ce nval. Il finira par offrir sa collaboration et son coeur à la doctoresse, au moment où elle s'apprête à quitter Figuerol. La jeune fille acceptera volontiers l'un et l'autre car elle n'était pas, elle non plus, insensible à certaines qualités du vétérinaire.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 09 février 1959
Fin : 14 mars 1959

Lieux de tournage