Le Bateau sur l'herbe (1970) Gérard Brach

Pays de productionFrance
Sortie en France 1971
>> Rechercher "Le Bateau sur l'herbe" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGérard Brach
Assistant réalisateurJean-Jacques Beineix
ScénaristeRoman Polanski
ScénaristeGérard Brach
DialoguisteGérard Brach
Société de production Cinétel (Paris)
Société de production Simar Films
Société de production Vicco Films (Paris)
Directeur de productionAlain Coiffier
Distributeur d'origine Valoria Films (Paris)
Directeur de la photographieÉtienne Becker
Ingénieur du sonJean Charrière
Ingénieur du sonJean-Pierre Ruh
Compositeur de la musique originaleFrançois Rabbath
DécorateurBernard Evein
MonteurClaude Barrois

générique artistique

Jean-Pierre Cassel(David)
John McEnery(Olivier)
Claude Jade(Eleonor)
Valentina Cortese(Christine)
Paul Préboist(Léon)
Pierre Asso(Alexis)
Jean de Coninck(Jean-Claude)
Micha Bayard(Germaine)
Bernard Salvage
Carla Marlier
Louis Jojot

Bibliographie

Synopsis

Olivier, aidé de son ami David, construit sur la pelouse de sa propriété un ketch qui doit les emmener tous deux à l'Ile de Pâques. Les relations des deux jeunes gens sont amicales, mais parfois troublées par le caractère fantasque d'Olivier : très généreux, celui-ci prête volontiers à David sa voiture, et son appartement de Paris, pour que ce dernier rejoigne son amie Eléonore. Cependant, profondément attaché à son rêve, naviguer vers l'Ile de Pâques, Olivier tolère difficilement ceux qui ne respectent pas ses projets et ceux qui risquent de les contrecarrer : ainsi, lorsqu'il constate que sa mère a organisé, à son insu, une soirée d'anniversaire avec la compagnie de très jeunes gens, il emprunte, par dépit, la voiture de l'un d'eux pour la nuit ; puis, le lendemain, il reproche violemment à sa mère son attitude, et crée ainsi des différends. Lorsqu'il rencontre, pour la première fois, Eléonore (endormie dans son appartement), il se montre cordial, et l'invite quelque temps à participer à la finition du bateau. Peu à peu, il constate l'attachement des deux jeunes gens, et craint de perdre son compagnon de voyage. Il met alors son ami dans des situations ridicules - lui fait traverser un toit les yeux bandés - et insulte ouvertement Eléonore. Celle-ci réagit, et s'en va, bientôt rattrapée par Olivier, qui tente auprès d'elle une cour discrète. David, de son côté, avoue son intention de renoncer au voyage pour rester auprès d'Eléonore. Le jour du baptême du bateau, David se jette sur Olivier, un peu trop dévoué à Eléonore. Le ton monte et David raccompagne, brusquement, Eléonore à la gare. Olivier a perdu définitivement, semble-t-il, son co-équipier. Il jette sa Mercedes sur le bateau et, tapi dans un fourré, assiste à l'incendie qui dévore ses plus beaux « jouets ». David entend le klaxon déchaîné de la voiture, et se précipite pour délivrer Olivier qu'il croit prisonnier des flammes. Celui-ci appelle son ami, mais la voiture explose à cet instant.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation