Un jeu brutal (1983) Jean-Claude Brisseau

Pays de productionFrance
DistributeurFilms du Losange (Les) (source : ADRC)
>> Rechercher "Un jeu brutal" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Claude Brisseau
ScénaristeJean-Claude Brisseau
Société de production Les Films du Losange (Paris)
ProducteurMargaret Ménégoz
Directeur de productionNicole Flipo
Distributeur d'origine AAA - Acteurs Auteurs Associés
Distributeur d'origine Soprofilms (Paris)
Directeur de la photographieBernard Lutic
Ingénieur du sonLouis Gimel
Compositeur de la musique originaleJean-Sébastien Bach
Compositeur de la musique originaleJean-Louis Valéro
MonteurMarie-Françoise Coquelet
MonteurMaría Luisa García
MonteurRoger Guillot

générique artistique

Bruno Cremer(Christian Tessier)
Emmanuelle Debever(Isabelle)
Lisa Hérédia(Annie)
Albert Pigot(Pascal)
Lucien Plazanet(Lucien)
Humbert Balsan(le journaliste de télévision)
Jean Douchet(professeur Marchal)
Lucienne Lemarchand(la mère)
Liliane Gaudet(la dame de compagnie)
Marie-France Mignal(mère d'Eliane)
Aurélie Sterling(Eliane)
Catherine Griffoni(amie de Pascal)
Véronique Grard(Dominique)
Charles-Hubert Ordinis(Bruno)
Sylvestre Lopez(ami d'Eliane)
Jean-Claude de Goros

Bibliographie

Synopsis

Un espace vert, près d'un grand ensemble, en été. Une toute jeune fille s'isole pour bronzer: un homme la tue. Cet homme, c'est le professeur Tessier, un biologiste connu pour ses recherches, qui justement vient de décider d'abandonner celles-ci pour se retirer en province. Appelé au chevet de sa mère mourante, Tessier se voit arracher la promesse de s'occuper de sa fille Isabelle, paralysée des membres inférieurs depuis la naissance et placée - la femme de Tessier les ayant abandonnés - dans un institut spécialisé. Les retrouvailles entre le père et la fille sont rudes. Isabelle est une adolescente qui refuse sa condition d'infirme et se réfugie derrière le masque de l'insensibilité. Son père oppose à cette dureté négative une autre dureté, celle des horaires stricts et de l'apprentissage forcé. Petit à petit, Isabelle sort de son enfermement personnel. Grâce à sa préceptrice, Annie, elle libère son intelligence et ses sentiments. Elle découvre aussi l'amour. Ses liens avec son père se transforment. Ce père, hier redouté, puis tant aimé, s'absente régulièrement pour quelques jours, pas davantage. Mais, un jour, Isabelle comprend qu'il est le tueur d'enfants dont parle régulièrement la presse. Ce n'est qu'un fou, un paranoïaque qui s'imagine être investi d'une mission divine, et extermine un groupe d'enfants coupables d'avoir mis à sac son laboratoire personnel. Il lui "reste à punir" une enfant: Isabelle ne peut intervenir...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurLes Films du Paradoxe
DistributeurLes Films du Paradoxe
Annee2001
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée75 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)5241
Nombre de salles de sortie (Paris)10
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)4607

Palmares