La Chamade (1968) Alain Cavalier

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France30 octobre 1968
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
>> Rechercher "La Chamade" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlain Cavalier
Assistant réalisateurFlorence Malraux
Assistant réalisateurJean-François Stévenin
ScénaristeFrançoise Sagan
ScénaristeAlain Cavalier
Auteur de l'oeuvre originaleFrançoise Sagand'après le roman "La Chamade"
DialoguisteFrançoise Sagan
DialoguisteAlain Cavalier
Société de production Les Films Ariane (Paris)
Société de production Les Artistes Associés
Société de production P.E.A. - Produzioni Europee Associati (Roma)
ProducteurGeorges Dancigers
ProducteurAlexandre Mnouchkine
Directeur de productionPierre Laurent
Distributeur d'origine Les Artistes Associés
Directeur de la photographiePierre Lhomme
CadreurJean Chiabaut
Ingénieur du sonJacques Maumont
Compositeur de la musique originaleMaurice Leroux
DécorateurJacques Dugied
CostumierYves Saint-Laurentpour Catherine Deneuve
CostumierArlette Nastatpour Irène Tunc
CostumierHélène Vagerpour Irène Tunc
MaquilleurOdette Berroyer
MonteurPierre Gillette
ScriptElisabeth Rappeneau
RégisseurJean Drouin
Photographe de plateauJürgen Vollmer

générique artistique

Catherine Deneuve(Lucile)
Michel Piccoli(Charles)
Roger Van Hool(Antoine)
Irène Tunc(Diane)
Jacques Sereys(Johnny)
Amidou(Etienne)
Philippine Pascal(Claire)
Louise Rioton(Pauline, la bonne)
Monique Lejeune(Marianne)
Christiane Lasquin(Madeleine)
Matt Carney(Destret)
Jean-Pierre Castaldi(le dragueur de l'aéroport)
Jean-Paul Blonday(le barman de la plage)
Jean-François Stévenin(un consommateur au café)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Lucile est une jeune bourgeoise qui mène une existence de luxe et d'indolence en compagnie de son amant, Charles, lequel a sans doute une vingtaine d'années de plus qu'elle. Mais l'argent et l'élégance innée de Charles font que sa liaison avec Lucile a un air naturel et comme il faut qui fait l'admiration de tout le petit groupe d'amis où évolue le couple. Soirées sans fin dans les cabarets parisiens, théâtre, potins entre femmes, on ne sent pas les heures passer. Luclle est heureuse et en paix. Jusqu'au jour ou, à la sortie d'un théâtre, son regard croise celui d'un jeune homme assez pauvrement mis, dans un café. Il est l'amant de Diane, une amie de Luclle, qui se paie le luxe d'avoir un amant pauvre. Antoine, c'est, son nom, travaille chez un éditeur. Aux murs de son studio, les livres s'entassent sur des rayonnages : Lucile, quand elle vient y retrouver Antoine, a l'impression de coucher dans les livres. Très vite, c'est le grand amour. Bien qu'il sente que Lucile se transforme, Charles ferme les yeux. Un jour, Antoine pose un ultimatum à Lucile : ou bien elle quitte définitivement Charles, ou bien lui, Antoine, ne la revoit jamais. Lucile souffre de devoir quitter Charles et sa belle demeure, mais le coeur commande. Elle vient s'installer chez Antoine. Il faut maintenant qu'elle subvienne à ses besoins. Antoine lui a trouvé un travail d'archiviste dans un journal. Lucile ne tarde pas a trouver que travailler la fatigue, l'enlaidit. Elle vend un bijou et, pour faire plaisir à Antoine, continue à faire semblant d'aller au bureau. Evidemment, Antoine finit par découvrir le pot aux roses. Il entre dans une vive colère. Lucile s'aperçoit de plus en plus qu'il ne comprend rien aux femmes, et en particulier à elle-même. Elle se prend à regretter Charles qui l'aimait pour ce qu'elle était, et non pour la transformer. Et le moment arrive où elle comprend, comme une évidence, qu'elle doit retourner vers lui : là est son destin. Son bref roman avec Antoine et la pauvreté ont pris fin.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 17 avril 1968
Fin : 06 juillet 1968

Lieux de tournage