Le Cheval d'orgueil (1980) Claude Chabrol

Pays de productionFrance
Sortie en France 1980
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Cheval d'orgueil" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Chabrol
Assistant réalisateurPhilippe Charigot
Assistant réalisateurHugues de Rosière
Assistant réalisateurMarc Barbault
ScénaristeDaniel Boulanger
ScénaristeClaude Chabrol
Auteur de l'oeuvre originalePierre-Jakez Helias
AdaptateurClaude Chabrol
DialoguisteClaude Chabrol
Société de production Bela Productions (Paris)
Société de production TF1 Films Production
Producteur déléguéGeorges de Beauregard
Directeur de productionPierre Gauchet
Distributeur d'origine PlanFilm
Directeur de la photographieJean Rabier
CadreurMichel Thiriet
Ingénieur du sonRené Levert
MixeurMaurice Gilbert
Compositeur de la musique originalePierre Jansen
DécorateurHilton McConnico
CostumierMagali Fustier-Dray
MaquilleurChristiane Fornelli
MonteurMonique Fardoulis
ScriptAurore Paquiss
Photographe de plateauRoger Corbeau
Photographe de plateauJean Garcenot

générique artistique

Jacques Dufilho(Le grand-père, Alain)
François Cluzet(Le père, Pierre-Alain)
Bernadette Le Saché(La mère, Anne-Marie)
Ronan Hubert(Pierre-Jacques à 7 ans)
Armel Hubert(Pierre-Jacques à 11 ans)
Paul Le Person(Gourgon, le facteur)
Michel Blanc(Corantin Calvez)
Pierre Le Rumeur(le conteur)
Dominique Lavanant(La sage-femme, Marie-Jeanne)
Bernard Dumaine(le député Le Bail)
Michel Robin(Le Marquis)
Pierre-François Dumeniaud(le cousin Jean)
Jacques Chailleux(Jeannot les mille métiers)
Yves Morgan(l'homme au baluchon)
Georges Wilson(la voix)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Trois jours. Comme d'habitude à cette époque-là, la noce de mes parents a duré trois jours. Valet de ferme, mon père était le plus habile, le grand valet, celui qui s'occupe des chevaux. Ma mère, douce mais forte, avait la volonté farouche des femmes du pays bigouden. Et je suis arrivé très vite. Au moment où la misère, la chienne du monde, sévissait tellement que nombre de voisins se tuaient ou tentaient de quitter le pays. Mais chez nous, on a toujours eu l'orgueil de vaincre. Et nous sommes restés. Pour faire un peu d'argent, une pièce de la maison était louée à Jeannot-les-mille-métiers. Mais il ne payait pas. Et je vois encore mon père le mettre dehors. Quant à mon grand-père, il m'a appris à être fier. A l'école, comme dans le village. Avec les camarades, on n'hésitait pas à faire des farces, à mettre des clous sur le chemin où passait la course cycliste, à faire peur à Marie-Jeanne en jouant à l'Ankou. En 14, quand les hommes sont partis, j'étais petit encore. Mais j'ai vu que pendant quatre ans les femmes ont tout fait, j'ai vu qu'on attendait le facteur avec émotion et que certaines lettres provoquaient les pleurs. Et puis un jour les cloches ont sonné ; mon père est revenu, avec un galon. On était reparti sur le cheval d'orgueil...
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurOpening Distribution (Paris)
DistributeurOpening Distribution (Paris)
Annee2001
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée95 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)115321
Nombre de salles de sortie (Paris)22
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)12
Nombre d'entrée première semaine (Paris)38200

Tournage

Lieux de tournage