Dr. M (1989) Claude Chabrol

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne ; Italie
>> Rechercher "Dr. M" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Chabrol
Assistant réalisateurNicole Bergner-Front
Assistant réalisateurAlain Wermus
ScénaristeSollace Mitchell
AdaptateurClaude Chabrol
Société de production La Sept Cinéma
Société de production FR3 Cinéma
Société de production Solyfic
Société de production Cléa Productions
Société de production Ellepi Films (Rome)
Société de production ZDF- Zweites Deutsches Fernsehen (Mainz)
Société de production NEF Filmproduktion GmbH (München)
Producteur déléguéHans Brockmann
Producteur déléguéFrançois Duplat
Producteur déléguéAdolphe Viezzi
Directeur de productionIngrid Windisch
Distributeur d'origine Pyramide Distribution (Paris)
Directeur de la photographieJean Rabier
Ingénieur du sonAxel Arft
Compositeur de la musique originale Mekong Delta
Compositeur de la musique préexistantePaul Hindemith
DécorateurDante Ferretti
DécorateurWolfgang Hundhammer
CostumierEgon Strasser
MonteurMonique Fardoulis
ScriptAurore Chabrol

générique artistique

Alan Bates(Marsfeldt/le gourou du club)
Jennifer Beals(Sonja Vogler)
Jan Niklas(Klaus Hartmann)
Hanns Zischler(Moser)
Benoît Régent(Stieglitz)
Jean Benguigui(Rolf)
William Berger(Penck)
Michaël Degen(Reimar Von Geldern)
Peter Fitz(Egon Veidt)
Tobias Hösl(Achim)
Béatrice Macola(Anna Sednik)
Andrew McCarthy
Daniela Poggi(Kathi)
Wolfgang Preiss(Kessler)
Alexander Radszun(Engler)
Bela Tanas(Roman Lipp)

Bibliographie

Synopsis

Une série d'"accidents" mystérieux, entraînant des catastrophes en chaîne et des centaines de morts, sévit à Berlin-Ouest. Les télévisions sèment la panique, en particulier Matermedia, dirigée par le Dr. Marsfeldt. L'inspecteur Hartmann penche pour une vague de suicides provoqués, au contraire de son rival Penck. Bientôt, il est mis sur la piste d'une actrice dont l'image télévisée se répand sur tous les murs de la ville pour vanter le club de vacances Theratos, Sonja Vogler, à qui certaines victimes ont envoyé une médaille représentant une tortue et une photo de l'actrice aux yeux transpercés. Moser, de la police de Berlin-Est, découvre que Thératos, filiale de Matermedia est aussi dirigée par Marsfeldt. Il réussit à accéder à son poste de commandement, caché sous les dehors d'un dancing infernal. Après le "suicide" de l'assistant de Hartmann, exécuté sur l'ordre de Penck, complice de Marsfeldt, Sonja, de plus en plus perturbée par le rôle qu'elle semble jouer, tombe dans les bras du policier. La tortue est le sigle de Theratos, où ils se rendent sous prétexte de repos. Là, les vacanciers subissent une cure de suggestion destinée à les pousser au suicide. Hartmann et Sonja parviennent à s'enfuir entre-temps, Moser a découvert le plan de Marsfeldt: l'autodestruction de l'humanité par le canal de la télévision. Son couronnement doit avoir lieu le soir même, au cours de l'émission du présentateur-vedette Veidt. Blessé, Moser réussit à prévenir Hartmann et Sonja, qui interrompent l'émission et laissent Marsfeldt débrancher lui-même son stimulateur cardiaque.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurNouvelles Messageries Vidéo (Paris)
DistributeurNouvelles Messageries Vidéo (Paris)
Annee1991
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée116 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)15251
Nombre de salles de sortie (Paris)15
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)10035

Tournage

Dates de tournage

Début : octobre 1989
Fin : 22 décembre 1989

Lieux de tournage