Le Tigre se parfume à la dynamite (1965) Claude Chabrol

Pays de productionFrance ; Italie ; Espagne
>> Rechercher "Le Tigre se parfume à la dynamite" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Chabrol
ScénaristeAntoine Flachot
AdaptateurJean Curtelin
DialoguisteJean Curtelin
Société de production Progéfi - Production Générale de Films (Paris)
Société de production Balcázar Producciones Cinematográficas (Barcelone)
ProducteurChristine Gouze-Rénal
ProducteurDino De Laurentiis
ProducteurFrancisco Balcázar
Directeur de productionFred Surin
Directeur de la photographieJean Rabier
Compositeur de la musique originaleJean Wiener
MonteurJacques Gaillard
ScriptAurore Paquiss

générique artistique

Roger Hanin(Louis Rapière)
Margaret Lee(Pamela Mitchum)
Michel Bouquet(Jacques Vermorel)
Micaela Cendali(Sarita Sanchez)
Roger Dumas(Duvet)
Assad Bahador(Hans von Wunchendorf)
José Maria Caffarel(colonel Pontarlier)
Carlos Casaravilla(Ricardo Sanchez)
Claude Chabrol(le médecin ivrogne)
Michel Etcheverry
Pepe Nieto
Georges Rigaud(commandant Damerec)

Bibliographie

Synopsis

Louis Rapière, alias le Tigre, est envoyé par la D.S.T. à Pointe-à-Pitre pour surveiller le renflouement d'un trésor. Mais des hommes-grenouilles envahissent le navire de la « Royale », s'emparent du trésor et disparaissent. Le Tigre tombe par chance sur leur piste et découvre que ces braves gens sont au service d'une organisation néo-nazie nommée l'« Orchidée » qui veut s'assurer la domination mondiale, en commençant par la Guyanne. Le Tigre essaie d'obtenir l'arrestation des principaux meneurs, tous identifiés. Chose impossible : ces gens sont intouchables. Entre autres, un nommé Mike Mitchum, riche possesseur d'un splendide yacht, Jacques Vermorel, directeur du zoo de Cayenne et Ricardo Sanchez, propriétaire de mines d'étain. Il obtient cependant que le désordre s'insinue dans la bande : Mitchum est tué et la police française récupère le trésor sous le nez d'une veuve bien jolie, mais apparemment moins éplorée que furieuse. Ce qui n'empêche pas le mouvement séditieux de se développer selon le plan prévu. Chances et malchances : tout finira bien cependant, après une vaste corrida entre diverses barbouzes dont la plus jolie n'était autre, fina-lement, que la soi-disant veuve Mitchum, en fait agent du C.I.A. qui ne saura rien refuser à l'irrésistible Tigre.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 19 juillet 1965
Fin : 14 septembre 1965