Judith Therpauve (1978) Patrice Chéreau

Pays de productionFrance
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Judith Therpauve" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPatrice Chéreau
ScénaristePatrice Chéreau
ScénaristeGeorges Conchon
Société de production Buffalo Films (Paris)
ProducteurDaniel Toscan du Plantier
Producteur déléguéOlivier Thual
Producteur exécutifAlfred de Graff
Directeur de productionRobert Paillardon
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographiePierre Lhomme
Ingénieur du sonHarald Maury
DécorateurRichard Peduzzi
CostumierThérèse Ripaud
CostumierYvette Bonnay
MonteurFrançoise Bonnot
Photographe de plateauFrançoise Aubier

générique artistique

Simone Signoret(Judith Therpauve)
Philippe Léotard(Jean-Pierre Maurier)
Robert Manuel(Droz)
François Simon(Claude Hirsch- Balland)
Marcel Imhoff(Pierre Damien)
Daniel Lecourtois(Desfraizeaux)
Jean Rougeul(Genty)
Alain David(Louis)
Laszlo Szabo(Lepage)
Jean Rougerie(Fournol)
Alain Libolt(le maquettiste)
Hermine Karagheuz(Nicole)
Robert Lombard(banquier)
Gérard Dournel(Lecacheux)
Philippe Castelli(huissier de rédaction)
Pierre Frag(concierge du stade)
Jean Berger(avocat Marc Loussier)
Daniel Schmid(Jean)
Laurence Bourdil(Marianne)
Marie-Paule André(Jeanne)
Bernard-Pierre Donnadieu(Laindreaux)
Anne Delbée(Gisèle)
Fabienne Arel(Sonia)
Fernand Seveno(Cheminant)
Yves Duchâteau(employé télex)
Bertrand de Hautefort(le maire)

Bibliographie

Synopsis

Judith Therpauve est quinquagénaire, veuve et retraitée. Elle habite seule une grande maison que son mari, responsable de la résistance locale, lui a léguée. Judith a cessé toute relation avec l'extérieur. Elle accepte néanmoins de rencontrer ses anciens compagnons d'armes, venus lui proposer la direction du quotidien régional (dont ils sont et elle aussi les actionnaires), en remplacement d'Hirsch-Balland, gravement malade. Malgré ses compétences et sa bonne volonté, Judith se heurte rapidement aux exigences des uns et des autres. Deux journalistes, le syndicaliste Lepage et l'ambitieux Droz, ne la ménagent pas, chacun à leur façon. Judith réagit en nommant le jeune Maurier rédacteur en chef. Les ventes remontent un peu, mais le lancement tapageur d'un hebdomadaire gratuit, financé par un important groupe de presse, ruine rapidement les espoirs des responsables de "La Libre République". Malgré une lutte de tous les jours, Judith est bientôt contrainte de déposer son bilan et de vendre ses parts au concurrent. Hirsch-Balland, mort sur ces entrefaites, reçoit alors l'hommage de toute la ville, tandis qu'un peu plus tard, seule, chez elle, Judith se suicide.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 13 février 1978
Fin : 07 avril 1978