Deux billets pour Mexico (1967) Christian-Jaque

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne ; Italie
Sortie en France 1967
>> Rechercher "Deux billets pour Mexico" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

Réalisateur Christian-Jaque
Auteur de l'oeuvre originaleRobert Sheckley
AdaptateurMichel Lévine
Adaptateur Christian-Jaque
DialoguistePascal Jardin
Société de production SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Société de production Intermondia Films (Paris)
Société de production Metheus Film (Roma)
Société de production CCC Filmkunst GmbH (Berlin)
Société de production T.C. Productions (Paris)
Directeur de productionClaude Hauser
Directeur de la photographiePierre Petit
Compositeur de la musique originaleGérard Calvi
DécorateurHans-Jürgen Kiebach
MonteurJacques Desagneaux
Photographe de plateauGeorges Pierre

générique artistique

Peter Lawford(Stephen Daine)
Georges Géret(Carlos)
Ira de Fürstenberg(Suzanne Belmont)
Jean Tissier(Adelgate)
Maria Grazia Buccella(Anna)
Eva Pflug(Lili Manchingen)
Horst Frank(Manganne)
Werner Peters(Bardieff)
Stephan Wischnewski(Dr Klaus)
Wolfgang Kieling(Wolfgang)
Alan Collins(Van Joost)
Bernard Tiphaine(Julian)
Roger Tréville(le général américain)
Maurice Magalon(Pierre)
Pierre Rousseau(ami du diplomate américain)
Wolfgang Preiss(Noland)
Herbert Fux(Herbert)
Christian Brocard(vendeur de boissons)
Henri Guégan(homme de main de Manganne)
Michel Charrel(homme de main de Manganne)
Guy Delorme(homme de main de Manganne)
Jean Minisini(homme de main de Manganne)
Jack Jourdan(homme de main de Manganne)
Dean Heyde

Bibliographie

Synopsis

A Berlin, Carlos, pickpocket, assiste à l'enlèvement d'un important personnage muni d'une importante mallette. Les malfaiteurs tentent de se débarrasser de ce témoin mais Carlos parvient à fuir, non sans leur avoir du même coup volé la précieuse mallette. Carlos court immédiatement chez un receleur : ils ouvrent ensemble la mallette et découvrent un document incompréhensible estampillé « Top Secret ». Le receleur conseille à Carlos de le vendre à un mystérieux bijoutier de Lucerne. C'est alors que Carlos va se trouver aux prises avec deux poursuivants : d'une part les malfaiteurs qui appartiennent à une « Organisation » dont l'activité consiste à vendre des documents secrets au pays le plus offrant, d'autre part le C.I.A. en la personne de Steven, qui le poursuivent. Carlos échappe à Steven (désormais accompagné d'une certaine Suzanne, qui seule peut reconnaître Carlos et avec qui il file le parfait amour), puis à l'Organisation et se réfugie dans le train de Paris où il rencontre Anna, naïve enfant des bas quartiers des villes de l'Europe. A Paris, Carlos essaie vainement de con-. clure un marché avec un jeune diplomate américain qui ne le prend pas au sérieux mais qui, en plaisantant, lui recommande Vienne. Dans cette ville, grâce aux relations d'Anna, Carlos prend contact avec un Docteur Klaus, marchand de secrets d'Etat, pour lui vendre le document. Lorsque Anna vient le lui remettre, elle trouve sa maison investie par l'Organisation et Klaus assassiné. Par précaution, elle n'a apporté que la moitié du dossier : les tueurs l'obligent à téléphoner à Carlos qui la rejoint avec l'autre moitié. Il s'ensuit une lutte où Carlos et Anna seront sauvés par l'intervention soudaine de Steven. Steven rentre en possession du document et laisse partir Carlos avec Anna. Carlos va pouvoir enfin réaliser son rêve : élever des truites à la campagne. Il a préalablement subtilisé le portefeuille de Steven, pourvu largement de dollars et de deux billets pour Mexico, initialement destinés au bonheur de Steven et de Suzanne.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation