Les Fêtes galantes (1965) René Clair

Pays de productionFrance ; Roumanie
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Fêtes galantes" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRené Clair
Assistant réalisateurClaude Pinoteau
ScénaristeRené Clair
DialoguisteRené Clair
Société de production Gaumont International
Société de production Studioul Cinematografic Bucuresti
Directeur de productionGeorges Valon
Directeur de la photographieChristian Matras
Compositeur de la musique originaleGeorges Van Parys
DécorateurGeorges Wakhevitch
CostumierGeorges Wakhevitch
MonteurLouisette Hautecoeur

générique artistique

Jean-Pierre Cassel(Joli-Coeur)
Marie Dubois(Divine)
Philippe Avron(Thomas)
Jean Richard(Le Prince de Beaulieu)
Alfred Adam(Bel-Oeil)
Geneviève Casile(la princesse Hélène)
György Kovács(le Maréchal d'Alenberg)
Jean Payen(Valda)
Christian Baratier(Frédéric de Beaulieu)
Fory Etterle
Florin Vasiliu
Lucia Amram
Mircea Balaban
Michael Berechet
Boris Ciornei

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

L'action se passe au XVIIIe siècle, dans un pays imaginaire. Le maréchal d'Allenberg, vaincu par le prince de Beaulieu, s'est retranché dans la forteresse de Monte-Calvo avec une troupe de fidèles. L'ennui, la faim se font bientôt sentir chez les assiégés, tandis que dans le camp adverse on organise spectacles et réjouissances. Un brigadier, nommé Joli-Coeur, particulièrement déluré, parvient, au cours d'une « sortie », à dérober un porc à Thomas, fermier des environs. Mais les événements feront en sorte que Thomas et Joli-Coeur deviendront amis. D'ailleurs, Joli-Coeur ne prospecte pas que la nourriture éventuelle. Il arrache à la soldatesque une jolie et jeune paysanne qu'il se serait volontiers réservée si une escarmouche ne l'en avait empêché. Pour le récompenser d'avoir ramené un volatile, le maréchal invite Joli-Coeur à sa table où il se trouve en présence de la princesse Hélène, propre nièce du maréchal, en laquelle il reconnaît la jeune paysanne. Cette dernière l'a fort bien reconnu et ne manque pas l'occasion de le mettre à l'épreuve. C'est ainsi qu'elle lui confie une mission : gagner les troupes ennemies, contacter le comte Frédéric (son cousin qui en est amoureux) et convaincre ce dernier de faire cesser les hostilités. Joli-Coeur n'a pas trop de toute son audace, de toute son habileté pour mener, non sans périls d'ailleurs, cette mission qui sera le premier pas vers la fin d'une guerre inutile et l'union du comte Frédéric et de la princesse. Joli-Coeur sera fait capitaine et attaché à l'Etat-major du prince.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage