Requiem pour un caïd (1964) Maurice Cloche

Pays de productionFrance
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Requiem pour un caïd" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaurice Cloche
ScénaristeJean Kerchner
ScénaristeMaurice Cloche
DialoguisteJean Bernard-Luc
Société de production C.F.C. Films
Société de production Sirius Films (Paris)
Directeur de productionGeorges Bernier
Directeur de la photographieMarc Fossard
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
Compositeur de la musique originale Louiguy
DécorateurRobert Giordani
MonteurGilbert Natot

générique artistique

Pierre Mondy(Antoine Delille)
Janine Vila(Corinne)
Jacques Duby(Dominique)
Claire Maurier(Jeannette)
Magali Noël(Eva)
Hella Petri(Mado)
Pierre Doris(le patron de l'hôtel Monaco)
Jean Tissier(le père La Coquille)
Francis Blanche(Emile)
Daniel Ceccaldi(Inspecteur Belin)
Patrick Préjean(l'ouvrier)
Gilbert Servien(Inspecteur Gilbert)
Patricia Viterbo(Eliane)
Jean-Pierre Bernard(Pinelli)
Michel Barbey(Vasco)
Bernard La Jarrige(Inspecteur Lenoir)
Etienne Bierry(Inspecteur Le Gall)
Jacques Monod(le commissaire)
Jean Lara(Inspecteur Dumas)
Roger Dutoit(Grégorio)
Charles Millot(Mick)
Robert Berri(le patron de l'hôtel de passe)
Albert Dinan(Inspecteur Picard)
Alain Bouvette(Inspecteur Chataignier)
Albert Médina(le commissaire)
François Darbon(Inspecteur Couture)
Georges Aubert(un inspecteur)
Yves Barsacq(un inspecteur)
Jean Franval(un inspecteur)
Pierre Collet(un inspecteur)
Paul Pavel(Roger Dubois)
Serge Davri(l'homme interrogé)
Dominique Zardi(l'ami de Vasco)
Marcel Bernier(l'agent de police)
Jacques Provins
Sylvain Lévignac(l'homme qui abat Vasco)
Charles Bouillaud
Michel Bardinet
Jean-Michel Rouzière
Jean-François Zeller

Bibliographie

Synopsis

L'officier de police Antoine Delille est chargé de mettre un terme aux activités d'un « caïd », Jo Pinelli, trafiquant, racketteur et proxénète. Trois femmes travaillent pour ce dernier, dont Eva et Jeannette et, actuellement, il met « en condition » une charmante et naïve employée d'Orly auprès de laquelle il se fait passer pour un honorable businessman. Le plan de l'inspecteur Delille est le suivant : arrêter Jo pour un délit quelconque et, pendant qu'il sera retenu à la P.J., approfondir ses autres activités criminelles et le confondre. Il faut faire vite, d'autant plus que Corinne, la petite employée tombée dans ses filets, ne tardera pas à être expédiée en Amérique du Sud. Un renseignement anonyme permet à l'inspecteur Delille de monter une souricière. Tout est au point. Pendant que l'équipe au complet s'apprête à prendre Pinelli au piège, ses « femmes » sont amenées comme témoin à la P;J. et interrogées sans relâche. Mais le coup échoue. Pinelli. habilement renseigné, a senti le danger. La police essuie donc un échec. Pas tout à fait : elle a saisi des armes, relevé des indices, arrêté des suspects. Mais Pinelli court toujours. Dans quelques heures, il faudra relâcher les témoins et la course contre Pinelli l'insaisissable devra, comme toujours, recommencer. Coup de théâtre. Au petit matin, Delille et son adjoint, au cours d'une vérification, tombent par hasard sur Pinelli et le ceinturent. Cette fois, c'en est fait de Pinelli ! Car l'examen des armes trouvées prouvent que le caïd n'est pas seulement un proxénète et un trafiquant, mais aussi un assassin. Et Corinne, la petite employée d'Orly amoureuse, devra se rendre à l'évidence et partir seule, avec son chagrin.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 23 mars 1964
Fin : 13 mai 1964