L'Ombre rouge (1981) Jean-Louis Comolli

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne
DistributeurDiaphana pour MK2 (source : ADRC)
>> Rechercher "L'Ombre rouge" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Louis Comolli
Assistant réalisateurVincent Lombard
Assistant réalisateurLouis Mathieu
Assistant réalisateurPierre Wallon
ScénaristeClaudio Biondi
ScénaristeJean-Louis Comolli
ScénaristeGérard Guicheteau
DialoguisteJean Louvet
Société de production La Cécilia
Société de production Antenne 2
Société de production Anthea Film (München)
Société de production MK2 Productions
ProducteurMarin Karmitz
Producteur déléguéMarin Karmitz
Producteur déléguéMartine Marignac
Producteur exécutifClaudio Biondi
Directeur de productionEric Lambert
Distributeur d'origine MK2 Diffusion
Directeur de la photographieWilliam Lubtchansky
Ingénieur du sonAlix Comte
Compositeur de la musique originaleMichel Portal
Directeur artistiqueMarianne Di Vettimo
DécorateurJean Bauer
DécorateurSerge Marzolff
DécorateurCaroline de Vivaise
CostumierJean Bauer
CostumierSerge Marzolff
CostumierCaroline de Vivaise
MonteurElisabeth Moulinier
MonteurCatherine Poitevin

générique artistique

Claude Brasseur(Anton Kovetz)
Jacques Dutronc(Léo)
Nathalie Baye(Anna)
Andréa Ferreol(Magda)
Lev Belsky(Soudov)
Alexandre Arbatt(Karpov)
Facundo Bo(José )
Pascal Bonitzer(le Hollandais)
Pinkas Braun(Maly)
Giovanni Früh(Müller)
Stephan Meldegg(le nazi)
Charles Millot(père de Magda)
Jean Panisse(le cafetier)
Simone Réal(la chanteuse)
Maurice Risch(Marcel)
Peter Semler(officier SS)
Gratien Tonna(le légionnaire)
Max Vialle(le monsieur)

Bibliographie

Synopsis

Avril 1937. Agent de l'URSS, Anton contrôle, à Paris, l'acheminement d'armes vers les républicains espagnols. Une nuit, au cours d'une opération, la Gestapo le capture. Et l'emmène en Bavière où, torturé, il ne dit rien sur la constitution du réseau. Bientôt, il est échangé: Müller et lui sont recueillis par Léo qui, pour sauver son ami, a convaincu les Soviétiques de lâcher un Allemand. Après avoir tué Müller, agent double, Léo installe Anton à Marseille dans une entreprise d'import-export qui servira de couverture. Rapidement, Anton ne se sent pas à l'aise. Le fait de devoir réserver les armes aux seuls communistes espagnols n'y est pas étranger: c'est contre son idéal. Et Anton se résout mal à obéir aux ordres du parti. A la secrétaire, Anna, qui s'est rendue compte du trafic, il parle de sa peur. A Léo aussi, il se confie, sachant que son ami le soutient contre les durs du parti, dont Soudov, le nouveau chef soviétique de l'ensemble du réseau. Karpov, un agent de celui-ci, file Léo. En attendant qu'il convainque Anton de se rendre à Moscou. Mais ce dernier sait bien ce qui l'attend là-bas. Il refuse. Alors Karpov décide d'employer la force. Cependant, Anna, qui a tout appris par Léo, dont elle est devenue la maîtresse, prévient Anton. Lequel se tire une balle dans la tête. Quant à Léo, il est devenu suspect. Il fuit à Paris avec Anna et, lassé des contraintes staliniennes, contacte des groupes trotskystes. Au cours d'une rencontre, Karpov surgit. Mais Anna et Léo parviennent à s'échapper...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurFilm Office (Neuilly sur Seine)
DistributeurFilm Office (Neuilly sur Seine)
Annee1993
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée108 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)151031
Nombre de salles de sortie (Paris)21
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)12
Nombre d'entrée première semaine (Paris)60926