Les Arrivistes = La Rabouilleuse (1959) Louis Daquin

Pays de productionFrance ; République démocratique allemande
Sortie en France 1960
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Arrivistes = La Rabouilleuse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLouis Daquin
Assistant réalisateurMichel Pezin
Assistant réalisateurJacques Trébouta
ScénaristeLouis Daquin
Scénariste S.N.P.C. - Société Nouvelle Pathé Cinéma
Auteur de l'oeuvre originaleHonoré de Balzac
DialoguistePhilippe Hériat
Société de production DEFA - Deutsche Film Aktiengesellschaft (Berlin)
Directeur de productionMarcel Lathiere
Distributeur d'origine Pathé Consortium Cinéma
Directeur de la photographieEugen Klagemann
CadreurPhilippe Brun
Ingénieur du sonMax Sandler
Ingénieur du sonPaul Boistelle
Compositeur de la musique originaleHanns Eisler
DécorateurLéon Barsacq
CostumierAnne-Marie Marchand
MonteurClaude Nicole
Photographe de plateauWaltraud Pathenheimer

générique artistique

Jean-Claude Pascal(Philippe Brideau)
Madeleine Robinson(Flore Brazier)
Gerhard Bienert(Jean-Jacques Rouget)
Clara Gansard(Mariette)
Harry Riebauer(Max Gillet)
Erika Pelikowski(Agathe Rouget)

Bibliographie

Synopsis

Agathe Rouget, déshéritée par son père au profit de son demi-frère Jean-Jacques, est restée veuve avec ses deux enfants Philippe et Joseph. Le premier a fait sous Napoléon une brillante carrière militaire, mais la chute de l'Empire a brisé son avenir. Il ne peut s'adapter à la vie civile et les exigences de sa maîtresse, Mariette, une jeune danseuse, le conduisent au jeu, aux dettes, aux combinaisons malhonnêtes. Son frère Joseph fait de la peinture et travaille avec acharnement. Mais sa mère est plus sensible au panache de l'un qu'aux qualités de l'autre. Philippe se mêle aux « demi-soldes », complote contre le régime et se fait arrêter. Ses aveux lui épargnent une peine sévère. Il ira passer ses deux ans de résidence surveillée à Issoudun où habite le demi-frère de sa mère. Immensément riche, Jean-Jacques vit avec une servante maîtresse, Flore, dite « La Rabouilleuse », qui parvient à se faire instituer sa légataire universelle. Ceci dans l'espoir de profiter de la fortune avec son amant de coeur, Max. La venue de Philippe déjoue tous ces plans. Il provoque Max en duel et le tue, fait épouser Flore par son oncle et à la mort de ce dernier, épouse la veuve pour récupérer la fortune. Il conduit enfin Flore a de tels excès qu'elle en meurt à son tour. Un temps, son immense fortune lui permet une vie brillante. Mais il sera ruiné a son tour.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 21 juillet 1959
Fin : 15 octobre 1959