Bel Ami (1954) Louis Daquin

Pays de productionFrance ; Autriche
Sortie en France 1957
>> Rechercher "Bel Ami" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLouis Daquin
ScénaristeLouis Daquin
ScénaristeVladimir Pozner
Auteur de l'oeuvre originaleGuy de Maupassant
DialoguisteVladimir Pozner
DialoguisteRoger Vailland
Société de production Les Films Malesherbes
Société de production Les Films Marceau (Paris)
Société de production Projektograph Film (Vienne)
ProducteurAndré Cultet
Directeur de la photographieNicolas Hayer
Compositeur de la musique originaleHanns Eisler
DécorateurLéon Barsacq
CostumierAndré Bakst
MonteurLeontine Klika

générique artistique

Jean Danet(Georges Duroy, " Bel Ami ")
Anne Vernon(Clotilde de Marelles)
René Lefèvre(Le banquier Walter)
Renée Faure(Madeleine Forestier)
Jean-Roger Caussimon(Charles Forestier)
Christl Mardayn(Mme Walter)
Jacqueline Duc(Rachel)
Maria Emo(Suzanne Walter)
Lukas Ammann(Laroche-Mathieu)
Johannes Heesters(Georges Duroy)

Bibliographie

Synopsis

Georges Duroy vient de quitter l'armée ; il arrive à Paris et souffre de ne pouvoir soutenir un grand train de vie ; il n'exerce son pouvoir de séduction que sur les lorettes. Un camarade de régiment, Forestier, rédacteur en chef de la « Vie Française », le présente à la fois à Walter son directeur et à Clotilde de Morel. Le premier l'engage et la seconde devient sa maîtresse. Comme il ne sait pas écrire, c'est la femme de Forestier, une créature hantée par l'intrigue politique qui rédige pour lui comme elle l'a fait pour son mari. Et lorsque ce dernier meurt, elle épouse Georges que de nombreuses conquêtes féminines ont surnommé « Bel Ami ». C'est par les femmes qu'il monte. Comprenant que de plus en plus il est l'instrument passif d'un clan d'affairistes mené par sa femme, Walter et l'amant de sa femme, Georges se jure de les battre sur leur propre terrain. Comme Walter, il veut faire et défaire les ministères. Il fait prendre sa femme en flagrant délit d'adultère avec son amant devenu ministre. Entre temps, il a fait de la pieuse imbécile qu'est Madame Walter sa maîtresse, qui le prévient des dangers qu'il court de la part du groupe Walter. Puis un jour il rompt brutalement avec elle. Sous-estimant sa force, Walter le congédie. Il fait alors un coup d'éclat et enlève Suzanne, la fille de son ancien patron qui l'aime bêtement depuis leur première rencontre. Walter doit s'incliner et accorder sa fille à l'aventurier dont le mariage très parisien sera célébré en grande pompe par un prince de l'Eglise.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation