La Fille du diable (1945) Henri Decoin

Pays de productionFrance
Sortie en France 1946
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Fille du diable" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurHenri Decoin
Assistant réalisateurHervé Bromberger
Assistant réalisateurAndrée Feix
ScénaristeAlex Joffé
ScénaristeJean Lévitte
AdaptateurHenri Decoin
AdaptateurAlex Joffé
DialoguisteMarc-Gilbert Sauvajon
Société de production S.E.E.P.C. - Société d'Exploitation des Etablissements Pathé Cinéma
Société de production Safia (Paris)
Directeur de productionJean Gehret
Directeur de productionMichel Safra
Directeur de la photographieArmand Thirard
CadreurAlain Douarinou
Ingénieur du sonMaurice Carrouet
Compositeur de la musique originaleHenri Dutilleux
DécorateurRaymond Nègre
MaquilleurJoseph Mejinsky
MonteurCharles Bretoneiche
ScriptMarie-Thérèse Cabon

générique artistique

Pierre Fresnay(Saget)
Andrée Clément(Isabelle)
Fernand Ledoux(Le docteur)
Thérèse Dorny(La tante Hortense)
Henri Charrett(Le vrai Ludovic Mercier)
Paul Frankeur(l'aubergiste)
Robert Seller(le maire)
Pierre Juvenet(le curé)
Félix Claude(Saint-Jean)
Albert Glado(le gamin)
Serge Andréguy(N'a-qu'un-sou)
François Patrice(Georges)
Albert Rémy(Clément)
Nicolas Amato(le brigadier)
Germaine Stainval
Jacques Salles
Paul Barge
André Wasley
Lucy Lancy
Mike Charpenay

Bibliographie

Synopsis

Ludovic Saget, poursuivi par la police, prend au prix d'un crime l'identité d'un homme qui revient au pays natal après avoir fait fortune en Amérique. Dans sa petite ville, il trompe tout le monde, à l'exception d'un vieux docteur qui a deviné son secret et le fait chanter pour améliorer la situation de ses compatriotes, et d'une jeune fille, Isabelle, qui hait la richesse. Un jour que Ludovic est allé demander à celle-ci la raison de son aversion pour lui, il apprend qu'elle est une admiratrice et qu'elle a deviné, elle aussi, son identité. Isabelle dénonce Ludovic à la police, espérant que son héros défendra chèrement sa vie ; mais lui, dans le dessin de détruire son auréole de fausse gloire dans l'esprit de la jeune fille, se rend sans combattre. A la vue de cette lâcheté, elle se suicide.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation