L'Affaire des poisons (1955) Henri Decoin

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France04 novembre 1955
Procédé image35 mm - Couleur
Durée103 mn
>> Rechercher "L'Affaire des poisons" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurHenri Decoin
Assistant réalisateurMichel Deville
Assistant réalisateurPierre Pelegri
ScénaristeAlbert Valentin
ScénaristeGeorges Neveux
ScénaristeHenri Decoin
DialoguisteGeorges Neveux
Société de production Excelsa Film (Roma)
Société de production Franco-London-Film (Paris)
ProducteurHenry Deutschmeister
Directeur de productionLouis Wipf
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographiePierre Montazel
CadreurGilbert Chain
Ingénieur du sonJacques Lebreton
Compositeur de la musique originaleRené Cloërec
DécorateurJean d' Eaubonne
CostumierMonique Plotin
MaquilleurJean Ulysse
CoiffeurHuguette Lalaurette
CoiffeurJeanne Poitier
CoiffeurJules Chanteau
MonteurBorys Lewin
ScriptSuzanne Durrenberger
RégisseurLucien Lippens
Coordinateur des effets spéciauxNicolas Wilcke
Photographe de plateauJean Klissak
Photographe de plateauEmmanuel Lowenthal

générique artistique

Danielle Darrieux(Madame de Montespan)
Viviane Romance(Catherine Deshayes, dite La Voisin)
Paul Meurisse(l'abbé Guibourg)
Anne Vernon(Hermine Desoeillets)
Maurice Teynac(Monsieur de La Reynie)
Pierre Mondy(Desgrez)
Christine Carrère(Angélique de Fontanges)
Roldano Lupi(Lesage)
Albert Rémy(le bourreau Guillaume)
Renaud Mary(Monsieur de Montespan)
François Patrice(Monsieur de Lignières)
Roland Armontel(l'aveugle)
Simone Paris(Madame de Ludre)
Gisèle Grandpré(Madame de Soissons)
Michel Etcheverry(le prédicateur)
Raymond Gérôme(Louis XIV)
Numès fils(le greffier)
Albert Michel(Gobet)
Dominique Page(la fille enceinte)
Jacques Moulières(l'enfant)
Jean-Marie Robain(le président de la chambre ardente)
Marfa Dhervilly(une cliente)
Max Montavon(un témoin)
Jean Olivier(le lieutenant espion de Desgrez)
André Weber(un fidèle de Guibourg)
Pierre Allan
Florence Arnaud
Marisa Belli
Dimitri Dineff
Pierre Ferval
Nicole Gamma
Catherine Le Couey
Jacques Morlaine
Luisa Rossi

Bibliographie

Synopsis

Un prologue avertit le public que les faits sont rigoureusement historiques. Donc, Mme de Montespan voit le Roi Soleil la délaisser au profit d'une jeune beauté, Mlle de Fontanges. Les poisons sont à la mode et l'on vient de brûler la marquise de Brinvilliers en place de Grève. Désespérant de reprendre sa place de favorite par les moyens ordinaires, Mme de Montespanse résout à aller voir la Voisin, cartomancienne réputée. Nous apprenons dans le même temps que la Voisin est d'une part l'amante du bourreau, celui-là même qui vient de supprimer la Brinvilliers et qu'elle « travaille » avec Lesage, un alchimiste très fort en poisons et avec un prêtre perverti, l'abbé Guibourg qui s'est adonné au culte démoniaque et aux messes noires. Nous apprenons que le bourreau sait étrangler discrètement sa victime avant que le feu ne la touche par compassion. Que Lesage a trouvé une formule qui ne laisse aucune trace. Et que les messes noires nécessitent le rapt de jeunes enfants qu'on égorge, etc. Mme de Montespan commencera par essayer le sortilège. Ensuite ce sera le demi-empoisonnement de sa rivale. Finalement, ce sera l'empoisonnement complet. Entre temps, de plus en plus excitée, elle en viendra à se prêter à une messe noire célébrée sur elle-même mais s'enfuira quand l'abbé voudra lui faire vendre son âme. Après la mort de la jeune favorite, la police, c'est-à-dire La Reynie, qui a mené son enquête, arrête la Voisin et Guibourg. Il arrête aussi la demoiselle de compagnie de la Montespan, Mlle Desoeillets. Et c'est la question. Machiavélique, Mme de Montespan, qui ne songe plus qu'à sauver sa tête, s'arrange pour faire officiellement retomber les soupçons sur sa suivante ; puis elle laisse entendre à la Voisin qu'on la sauvera « in extremis » à condition qu'elle se taise. Seul La Reynie saura la vraie coupable, mais il ne pourra que la faire exiler, et la Voisin paiera de sa vie sa naïveté, tandis que l'abbé se pend dans sa cellule et que Mlle Desoeiïlets, désormais infirme des suites de la question, est sauvée par un exempt complaisant.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 28 juillet 1955
Fin : 20 septembre 1955

Lieux de tournage