Pontcarral, colonel d'Empire (1942) Jean Delannoy

Pays de productionFrance
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Pontcarral, colonel d'Empire" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Delannoy
Auteur de l'oeuvre originaleAlbéric Cahuet
DialoguisteBernard Zimmer
Société de production S.E.E.P.C. - Société d'Exploitation des Etablissements Pathé Cinéma
ProducteurRaymond Borderie
Directeur de productionChristian Stengel
Directeur de la photographieChristian Matras
Ingénieur du sonPierre Calvet
Compositeur de la musique originaleLouis Beydts
DécorateurSerge Pimenoff
CostumierGeorges Annenkov
MonteurJeannette Berton

générique artistique

Pierre Blanchar(Pontcarral)
Annie Ducaux(Garlone)
Suzy Carrier(Sybille)
Marcel Delaître(Austerlitz)
Simone Valère(Blanche de Mareilhac)
Jean Marchat(Hubert de Rozans)
Madeleine Suffel(Marthe)
Charles Granval(Marquis de Ronsac)
Charlotte Lysès(Mme de Mareilhac)
Lucien Nat(Garron)
Georges Lequesne(Alfred de Musset)
Raymond Destac(Trochard)
Robert Christidès(Alexandre Dumas)
Marc Dantzer(Franz Liszt)
Roger Vincent(le prêtre)
Jean Chaduc(Frédéric Chopin)
Paul Barge(un homme dans la foule)
François Viguier(le poseur de plaques)
Jean Pignol(le capitaine)
Jacques Beauvais(un officier)
Géo Forster(un invité)
Alexandre Mihalesco(un conspirateur)
Jean Joffre(l'aubergiste)
Louis Blanche(le hobereau)
Henry Richard(le hobereau)
Renée Thorel(Mme de Saint-Sory)
Marthe Mellot(la vieille joueuse)
Alberte Bayol(George Sand)
Jacques Louvigny(Mareilhac)
Guillaume de Sax(le général)
André Carnège(le procureur du roi)
Alexandre Rignault(le facteur)
Jean Morel(le commissaire du roi)
Gaston Mauger(le hobereau)
Léonce Corne(l'huissier)
Léon Larive(le notaire)
Georges Bever(le valet de pied)
Albert Malbert(le déménageur)
Fernand Blot(le déménageur)
Marc Doelnitz(Toni)
Léon Daubrel(Louis-Philippe)
Jean Reynols
Albert Michel
Georges Patrix
Guy-Henry
Roland Fersen

Bibliographie

Synopsis

Le colonel Pontcarral est resté fidèle au souvenir de l'Empereur après les cent jours. Retiré dans son domaine de Dordogne, il brave le nouveau Régime. Il épouse Garlone de Ransac, une intrigante qui s'offre à lui après une liaison avec Rosan. A peu de temps du mariage, Pontcarral saura que sa femme a remis à son ancien amant la bague que l'Empereur lui avait donnée à lui-même à Austerlitz. Pontcarral tue son rival en duel. En 1830, il est réintégré dans son grade. Il est tenté un instant de refaire sa vie avec sa jeune belle-soeur, mais sa femme revient à lui, repentante et apparemment sincère. Pontcarral, cependant, part avec son régiment pour la campagne d'Afrique, dont il ne reviendra pas.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation