Le Feu aux poudres (1956) Henri Decoin

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1957
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Feu aux poudres" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurHenri Decoin
Assistant réalisateurEdmond Agabra
Assistant réalisateurMichel Deville
ScénaristeJacques Robert
AdaptateurHenri Decoin
AdaptateurAlbert Simonin
DialoguisteAlbert Simonin
Société de production Abbey Films
Société de production Gallus Films (Paris)
Société de production Jolly Film (Roma)
Société de production S.G.G.C. - Société Générale de Gestion Cinématographique
Société de production S.L.P.F. - Société Lyonnaise de Production de Films
Directeur de productionRoger de Broin
Directeur de la photographiePierre Montazel
Ingénieur du sonJean Rieul
Compositeur de la musique originaleLouis Gasté
Compositeur de la musique originale Philippe-Gérard
DécorateurRené Renoux
MonteurClaude Durand

générique artistique

Peter Van Eyck(Pedro)
Françoise Fabian(Lola)
Raymond Pellegrin(Ludo)
Lila Rocco(Brigitte)
Charles Vanel(Albatrasse)
Marthe Mercadier(l'aubergiste)
Roland Armontel(Antoine)
Mathilde Casadesus(Mimi)
François Chaumette(l'ingénieur du son)
Henri Cogan(Matt)
Michel Flamme(un inspecteur)
Michel Jourdan(Frédé)
Lisa Jouvet(la serveuse)
Pierre Louis(Fougeron)
Jacqueline Maillan(Catherine)
Pascal Mazzotti(le pharmacien)
Dario Moreno(Jeff)
Paul Muller
Jean Olivier(un inspecteur)
Albert Simonin(Albert)
Lino Ventura(Legentil)

Bibliographie

Synopsis

Un jeune peintre, Ludovic, a dressé son chevalet sur la place d'un village des Causses. Une jeune femme, Lola, s'arrête pour admirer, ce qui vaut à Ludo une raclée du mari jaloux, Pedro. Le lendemain, Ludo monte au repaire de ce gentilhomme-farmer, une maison fortifiée au sommet du plateau. Lola se montre heureuse de son intrusion et affolée à la pensée de son mari. Mais lorsque Pedro arrive, Ludo lui tend un briquet d'or, signe de reconnaissance des hommes d'Albatrasse, un trafiquant d'armes actuellement coffré. Après un temps de méfiance, Pedro débat un prix et les deux hommes partent pour Sète, chez Jeff, l'associé de Pedro. On décide que les armes seront livrées la nuit suivante, en mer, sur un cargo. Mais entre temps, un incident nous a révélé que Ludo est de la police. Le marché se conclut par une fiesta au cours de laquelle Ludo et Lola se confientl eur amour. Elle est fatiguée de la vie recluse que lui impose le soupçonneux Pedro. Elle veut vivre ; elle veut rejoindre Paris. Pendant ce temps la police cuisine Albatrasse et enregistre ses déclarations au magnétophone : un savant montage de la bande sonore permettra ensuite au téléphone de confirmer la demande de Ludo. Mais Albatrasse parvient à s'évader, à franchir les barrages de police et à prévenir Pedro. Celui-ci dissimule une colère froide, cherche Ludo et trouve Lola dans ses bras. A cet instant la police arrive sur le plateau. Lola est comme pétrifiée par la peur. Elle laisse enchaîner Ludo. Annihilée par le désespoir, elle ne fera rien pour le délivrer. La police assiège la maison, Pedro est atteint mais, avant de mourir, il lâche une rafale sur Ludo. Tandis que celui-ci agonise, la jeune femme, désemparée, descend du repaire et s'enfonce dans la nuit noire.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation