Et ta soeur (1958) Maurice Delbez

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Et ta soeur" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaurice Delbez
Assistant réalisateurPierre Granier-Deferre
ScénaristePierre Apestéguy
ScénaristeMaurice Delbez
DialoguisteRoland Laudenbach
Société de production Les Films Saint-James (Paris)
Société de production SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Directeur de productionRoger de Broin
Directeur de la photographieRobert Lefebvre
Ingénieur du sonWilliam Robert Sivel
Compositeur de la musique originaleHenri Crolla
Compositeur de la musique originaleAndré Hodeir
DécorateurJames Allan
MonteurLouisette Hautecoeur
Photographe de plateauJean-Louis Castelli

générique artistique

Pierre Fresnay(Bastien du Bocage)
Arletty(Lucrèce)
Jean-Claude Brialy(Bruno)
Sophie Grimaldi(Francine)
Jean Tissier(le directeur de la prison)
Annie Fratellini(Jeannette)
Jacques Dufilho(l'auteur)
Emile Genevois(Jojo)
Philippe Grenier(le présentateur TV)
Pierre Destailles(le directeur du journal)
Grégoire Gromoff
André Weber
Jean-Pierre Moutier
Jean-Jacques Steen
Brigitte Barbier
Henri Belly
René Bergeron
Jean-Pierre Cassel
Edmond Tamiz
Christian Brocard
Yvonne Dany

Bibliographie

Synopsis

Gérant d'un grand journal parisien, Bastien a confié à sa soeur Lucrèce une rubrique où elle exerce sa verve sur le dos des gens en place ce qui lui vaut, en tant que responsable, de nombreux séjours en prison. Ce jour-là, ayant une fois de plus purgé une peine à la suite des méfaits de Lucrèce, Bastien se trouve devant un grave problème : sa fille Francine, qui est tombée amoureuse d'un jeune homme sans le sou, Bruno, lui demande l'autorisation de l'épouser. Mais Bastien, qui ne décide rien sans sa soeur, réserve sa réponse en attendant l'avis de Lucrèce, laquelle est experte en la matière puisqu'elle tient le « Courrier du coeur ». Lucrèce, que ses occupations maintiennent en perpétuelle ebullition, règle la chose en un rien de temps par un non catégorique. C'est d'elle que dépend finalement la dot de dix millions de Francine et Bastien s'incline. A partir de ce moment, les deux amoureux vont tenter par la ruse, d'arracher le consentement de Lucrèce. Ils vont participer comme candidats à l'élection du « couple idéal » dont le jury est présidé par la soeur de Bastien et écrire, sous de fausses identités, au « Courrier du Coeur ». Mais Lucrèce, chaque fois, évente le piège. Quand enfin Bruno enlève Francine pour l'emmener en Angleterre sans se soucier de l'avis de Bastien et de Lucrèce, le frère et la soeur se lancent à leur poursuite en voiture, cherchant à rattraper le train. Ils y parviennent non sans mal. Mais à l'issue de cette poursuite, Lucrèce a la preuve que Bruno et Francine s'aiment, c'est l'essentiel et elle donne enfin son accord. Le film se termine sur le mariage des deux amoureux et. une nouvelle arrestation de Bastien que cette histoire a amené à commettre quelques nouveaux délits.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation