Le Baron de l'écluse (1959) Jean Delannoy

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France13 avril 1960
Procédé image35 mm - NB
Durée95 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Baron de l'écluse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Delannoy
Assistant réalisateurAlain Boudet
Assistant réalisateurJoseph Drimal
ScénaristeMaurice Druon
Auteur de l'oeuvre originaleGeorges Simenond'après la nouvelle "Le Baron de l'écluse"
AdaptateurJean Delannoy
DialoguisteMichel Audiard
Société de production Filmsonor
Société de production Intermondia Films (Paris)
Société de production Cinétel (Paris)
Société de production Vides Cinematografica (Roma)
ProducteurJean-Paul Guibert
ProducteurRobert Gascuel
Directeur de productionClaude Hauser
Distributeur d'origine Cinédis
Directeur de la photographieLouis Page
CadreurHenri Tiquet
Ingénieur du sonJean Rieul
Compositeur de la musique originaleJean Prodromidès
DécorateurRené Renoux
Costumier Opelkapour Jean Gabin
CostumierPierre Balmainpour Micheline Presle
MaquilleurMarcel Bordenave
MonteurHenri Taverna
ScriptClaude Vériat
RégisseurEric Geiger
Photographe de plateauMarcel Dolé

générique artistique

Jean Gabin(le baron Jérôme Napoléon Antoine)
Micheline Presle(Perle Germain-Joubert)
Blanchette Brunoy(Maria Vilandier)
Jean Desailly(Maurice Montbernon)
Jacques Castelot(le marquis de Villamayor)
Jean Constantin(le prince Saddokan)
Aimée Mortimer(Gaby Bonnetang)
Louis Seigner(Léon Duval)
Robert Dalban(Vuillaume)
Jean-Pierre Jaubert(Paulo)
Pierre Louis(Georges)
Dominique Boschero(Brune)
Alexandre Rignault(l'éclusier)
Olga Valéry(Pénélope de Villamayor)
Corrado Guarducci(le joueur italien)
Gabriel Gobin(Valentin)
Charles Bouillaud(Emile)
Bruno Balp(Marcel)
Jacques Hilling(le surveillant du casino)
Georges Lycan(le matelot)
Florence Brière(la postière)
Geymond Vital(La Ramée)
Cécyl Marcyl(la vieille femme qui fait son baptême de l'air)
Henri Coutet(l'homme à l'aérodrome)
Dominique Marcas(la femme à l'aérodrome)
Raphaël Patorni(le chef de réception)
Jimmy Perrys(le patron du restaurant)
Louis Bugette(l'entraîneur de Saddokan)
Albert Michel(un habitué du café)
Emile Genevois(un habitué du café)
René Hell(un habitué du café)
Robert Balpo(un habitué du café)
Edouard Francomme(un habitué du café)
Christian Brocard(un habitué du café)
Yvon Sarray(un habitué du café)
Charles Lemontier(un employé du casino)
Henri Guégan(le marinier belge)
Louisette Rousseau(la femme de l'éclusier)
Robert Le Béal(le joueur de golf)
Gilette Barbier(une cliente chez Maria)
Jean Gold(un joueur au casino)
Maurice Magalon(un spectateur au paddock)
Gaston Meunier(un promeneur au paddock)

Bibliographie

Synopsis

Baron d'Empire, aristocrate déchu, héros de la guerre de 14, Antoine vit d'expédients, d'affaires vagues, de relations fortunées, n'ayant gardé de son monde que l'élégance et la séduction. En tentant de vendre pour le marquis de Villamayor un yacht de luxe, l'Antares, il retrouve Perle, qui fut pour lui l'amour d'un printemps. Perle vit par nécessité avec le prince Soddokan, mufle milliardaire. Antoine le provoque, gagne au jeu contre lui et de chances en hasard, il se trouve à là tête d'une fortune. Le marquis lui doit 11 millions. Il offre à son créancier le yacht pour 6 millions et promet de lui envoyer les 5 millions à la ville frontière, par laquelle il rentrera en France après avoir pris possession de l'Antares ancré à Rotterdam. Antoine entraîne Perle dans l'aventure. Voici Perle et Antoine à bord du yacht qui tombe en panne sur un canal de la région champenoise. Que peut faire auprès d'une écluse perdue à deux kilomètres de tout village à bord d'un yacht de luxe dont le frigidaire n'est garni que de whisky, une femme habituée des palaces et un baron d'empire ? L'argent promis n'arrive pas. Pas un sou et pas un sandwich. Pourtant, Perle trouvera son vrai destin, son vrai bonheur au milieu de cette campagne imprévue avec un homme enfin parfait pour elle. Le baron l'y aidera parce qu'il l'aime vraiment. Et quand il sera seul, un peu triste, un peu perdu, il y aura une femme, l'aubergiste, une femme comme il n'en a jamais connue, qui n'est pas de son genre mais auprès de laquelle il envisagera un moment de rester définitivement. Mais le fameux mandat arrivera et permettra au baron provisoirement riche de remettre sa casquette, son monocle, sa tenue blanche et de repartir sur l'Antares, vers Monte Carlo et vers son destin de solitaire désabusé.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 12 octobre 1959
Fin : 12 décembre 1959

Lieux de tournage