Le Gang (1976) Jacques Deray

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France19 janvier 1977
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Gang" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Deray
Assistant réalisateurRomain Goupil
ScénaristeAlphonse Boudard
ScénaristeJean-Claude Carrière
Auteur de l'oeuvre originaleRoger Borniche
Société de production Adel Productions (Paris)
Société de production Mondial TE-FI (Roma)
Producteur déléguéAlain Delon
Directeur de productionHenri Jacquillard
Distributeur d'origine Columbia Pictures
Distributeur d'origine Warner Bros.
Directeur de la photographieSilvano Ippoliti
Ingénieur du sonGuy Villette
Compositeur de la musique originaleCarlo Rustichelli
DécorateurThéo Meurisse
CostumierJacques Fonteray
MonteurHenri Lanoë
Photographe de plateauVictor Rodrigue

générique artistique

Alain Delon(Robert)
Nicole Calfan(Marinette)
Roland Bertin(Raymond)
Adalberto Maria Merli(Manu)
Maurice Barrier(Lucien)
Xavier Depraz(Jo)
Laura Betti(Felicia)
Giampiero Albertini(Léon)
Raymond Bussières(Cornelius)
Catherine Lachens(Janine)
François Lalande(commissaire)
Jacques Sereys(préfet)
Marc Eyraud(prêtre)
Dominique Davray(prostituée)
André Falcon(bijoutier)
Lionel Vitrant(flic à la Goutte d'Or)
Jacques Pisias(flic à la Goutte d'Or)
Albert Augier(comptable usine)
Robert Dalban(chasseur de rats)
Albert Michel(photographe)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

A la fin de la guerre, cinq amis se retrouvent pour former un gang redoutable. Robert dit "le dingue", prend la direction des opérations et organise minutieusement tous les coups. Avec ses complices, Jo, rescapé d'un camp de concentration, Lucien, ex-membre de la Gestapo, Manu, séducteur invétéré et Raymond, virtuose de l'automobile, il commet alors hold-up sur hold-up et bientôt les poches pleines, les cinq hommes peuvent mener grande vie, dans les endroits à la mode. C'est dans l'un de ces établissements que Robert rencontre Marinette et s'éprend d'elle. La jeune fille abandonne aussitôt son travail et toute la bande va s'installer à la campagne, chez l'accueillant Cornélius dont l'auberge n'attire pas les regards. A la suite d'un "braquage" commis à la gare de l'Est, Robert n'échappe que d'extrême justesse à ses poursuivants, mais il est pris dans une rafle et ne parvient à s'enfuir qu'après avoir menacé tout le commissariat avec une mitraillette saisie opportunément. A quelques temps de là, prévenue par des indicateurs, la police assiège la maison de Cornélius. Aucun des bandits n'est pourtant arrêté à cette occasion, mais, un peu plus tard, victime d'une de ses fanfaronnades, Robert se fait mortellement blesser chez un bijoutier et ses compagnons décident de l'enterrer discrètement après avoir assisté, impuissants, à son agonie.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurAMLF Vidéo (Paris)
DistributeurPFC Vidéo (Paris)
Annee1995
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée100 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 24 mai 1976
Fin : 13 août 1976

Lieux de tournage