Sarraounia (1986) Med Hondo

Pays de productionFrance ; Burkina-Faso
Sortie en France 1986
>> Rechercher "Sarraounia" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMed Hondo
ScénaristeMed Hondo
ScénaristeAli Abdoul War
Auteur de l'oeuvre originaleAbdoulaye Mamani
Société de production DCN - Direction de la Cinématographie Nationale (Ouagadougou)
Société de production Les Films Soleil ô
ProducteurMed Hondo
Directeur de productionMichel Moitessier
Distributeur d'origine Les Films de la Rochelle
Directeur de la photographieGuy Famechon
Ingénieur du sonVartan Karakeusian
Ingénieur du sonAntoine Bonfanti
Compositeur de la musique originalePierre Akendengue
DécorateurJacques d' Ovidio
MonteurMarie-Thérèse Boiché

générique artistique

Aï Keïta(Sarraounia)
Jean-Roger Milo(Le capitaine Voulet)
Feodor Atkine(Le capitaine Chanoine)
Didier Sauvegrain(Dr Henric)
Roger Mirmont(Le lieutenant Joalland)
Didier Agostini(maréchal des logis Tourot)
Philippe Bellay(lieutenant Meynier)
Jean-Pierre Castaldi(sergent Boutel)
Luc-Antoine Diquéro(lieutenant Pallier)
Jean Edmond(colonel Klobb)
Wladimir Ivanovsky(sergent-major Laury)
Tidjani Ouedraogo(Coulibaly)
Djibril Sidibé(Serkin Arewa)
Baba Traoré(Serkin Gobir)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Dans un village d'Afrique, un vieillard confie sa fille à son ami. Elle apprend avec ce père adoptif le maniement des armes, les vérités de la vie, les contacts avec les esprits. Devenue femme, Sarraounia prend la tête des Aznas. Reine, elle ne cherche pas la domination, mais elle se bat pour l'indépendance et la paix. En 1899, partie du Soudan français, l'armée coloniale, composée d'indigènes, avance pour rallier le Sud. Sur leur passage, commandés par le capitaine Voulet, ils ne laissent que des ruines. A leur approche,les chefs de village se réunissent pour organiser une résistance. Mais certains y voient un moyen de se débarrasser de Sarraounia et la soumission l'emporte. Ils sont tous massacrés, Voulet ne tient ses hommes que par le butin qu'ils peuvent emporter. Sarraounia prépare ses troupes, des villages la rejoignent, elle est prête à défendre chèrement sa liberté acquise. Au cours d'une soirée où les Blancs sont rassemblés autour d'un festin, les tamtams de la peur résonnent. Les soldats croient en l'invincibilité de la Reine, ils savent qu'elle est défendue par les fétiches, ils veulent retourner au Soudan. Un lieutenant les rappelle à l'ordre. Une nuit, le feu et la tempête déciment leur camp. Des indigènes y voient la main de la grande magicienne, ceux qui désertent sont fusillés. Quand arrive l'assaut dela forteresse, la résistance est féroce, le canon gronde, elle s'écroule. La charge finale découvre une place vide. Sarraounia et ses hommes se sont réfugiés dans la forêt et attendent l'envahisseur prêt à l'exterminer. Le capitaine Voulet décide d'abandonner et continue son avancée vers le Tchad. Mais son armée a tout perdu, son butin et sa foi. Quand le colonel KIobb les rejoint pour arrêter cette folie, le capitaine le tue. Ses soldats se révoltent, il est tué à son tour. Sarraounia a vaincu le fou de guerre.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)7085
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)9
Nombre d'entrée première semaine (Paris)3398