Adorable menteuse (1961) Michel Deville

Pays de productionFrance
Sortie en France 1962
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Adorable menteuse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichel Deville
ScénaristeNina Companeez
ScénaristeMichel Deville
DialoguisteNina Companeez
Société de production Éléfilm (Boulogne-Billancourt)
Société de production A.R.T. F. - Art et Réalisation Technique de Films
ProducteurFernand Rivers
Directeur de productionPhilippe Dussart
Distributeur d'origine Les Films Fernand Rivers (Paris)
Directeur de la photographieClaude Lecomte
Ingénieur du sonJean Rieul
Compositeur de la musique originaleJean Dalve
DécorateurAlexandre Hinkis
MonteurNina Companeez

générique artistique

Marina Vlady(Juliette)
Macha Méril(Sophie)
Jean-Marc Bory(Martin)
Michel Vitold(Antoine)
Claude Nicot(Sébastien)
Ginette Letondal(Jacky)
Michael Lonsdale(le flic)
Pierre Clémenti(Pierrot)
François Dalou(Thomas)
Jean-Pierre Moulin(Vincent)
Jean-François Calvé(Simon)
Claude Rollet(l'ami de Juliette et Sophie)
Christian Alers(le monsieur seul)
Jean-Luc Adler(un danseur)
Jacques Porteret

Bibliographie

Synopsis

Juliette et Sophie sont deux soeurs que la nature a douées de tempéraments très opposés mais également tapageurs. Leur perpétuelle opposition vient d'un système de vie très différent et qui se contrarie sans cesse. Sophie est gaffeuse, par souci de dire toute la vérité ; Juliette est menteuse et prétend que toute réussite est fonction d'une intelligente organisation de la vérité, dans le travail comme en amour. Sophie est fiancée à Martin dont le solide bon sens n'est pas entamé par les volte-faces excessives et successives d'une nature trop spontanée. Mais Juliette, toujours en quête de fabriquer sa vie, s'ennuie d'une trop constante réussite, et décide de s'attaquer à un locataire voisin qui semble particulièrement rebelle à ses charmes. Ce « Tartuffe » est un avocat sérieux qui se refuse à la prendre au sérieux ; elle parvient tout au plus à l'amuser mais se prend à son propre piège et, découvrant qu'elle l'aime vraiment et qu'il ne la croira jamais, elle se sauve. Lui, de son côté, s'est attaché à cette jeune menteuse mais refuse d'en être le jouet. Tout s'arrangera pour les deux soeurs lorsque Juliette, enfin heureuse, ne mentira plus et lorsque Sophie s'obligera à un pieux mensonge pour rattraper Martin excédé par ses sincérités un peu extravagantes.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation