La Drôlesse (1979) Jacques Doillon

Pays de productionFrance
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "La Drôlesse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Doillon
Assistant réalisateurDominique Besnehard
Assistant réalisateurGuy Chalaud
ScénaristeJacques Doillon
Collaborateur scénaristiqueDenis Ferraris
Société de production Les Productions de La Guéville (Paris)
Société de production Lola Films (Paris)
Producteur déléguéYves Robert
Producteur déléguéDanièle Delorme
Directeur de productionAndré Mennecier
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographiePhilippe Rousselot
Ingénieur du sonMichel Kharat
MixeurMichel Kharat
CostumierMic Cheminal
MonteurLaurent Quaglio
Coordinateur des effets spéciauxJean-Pierre Lelong
Photographe de plateauJean-Denis Robert

générique artistique

Madeleine Desdevises(Mado)
Claude Hébert(François)
Paulette Lahaye(la mère de Mado)
Juliette Le Cauchoix(la mère de François)
Fernand Decaen(le beau-père de François)
Dominique Besnehard(l'instituteur)
Odette Maestrini(l'épicière)
Ginette Mazure(la photographe)
Denise Garnier(la secrétaire de mairie)
Norbert Delozier(le beau-frère de François)
Janine Huet(la soeur de François)
Marie Sanson(la vieille dame aux cailloux)
Edouard Besnehard(le boulanger)
Henriette Adam(une femme)
Jean Brunelière(le juge d'instruction)
Jacques Thieule
Christian Bouillette

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

François, Mado. Un couple? Des enfants? Il a vingt ans. Il a la démarche de ceux pour qui la vie est dure. On dit qu'il est simplet. Il vit replié dans un grenier de la ferme. Exilé volontaire par incompréhension et manque d'amour de la part de sa mère et de son beau-père. Avec çà et là dans le village, quelques petits - petits - travaux. Il crève de solitude. Mado a 11 ans. Déjà une petite femme. Et la solitude. C'est visible, sa mère ne l'aime pas, ne l'a pas désirée. Un beau jour, François enlève Mado, et l'emmène dans son grenier. Et là, à voix feutrées (car il ne faut pas que "les patrons" la découvre) ils se parlent, une complicité naît, une amitié s'éveille. Mado grandit, François s'épanouit. Ils apprennent - sans le savoir - à sourire. Vie quotidienne faite de peur, de petits biscuits, de saucisses de Strasbourg, de silence, de liberté car Mado pourrait partir si elle le voulait. L'amour naît. Mado souhaiterait qu'il se manifeste par quelques caresses, mais François sait qu'elle n'a que onze ans. Et chacun garde sa pudeur. Un jour, François doit partir - c'est la vie. Alors, Mado repart chez elle, ce qui permet aux policiers d'arrêter François. Il est évident que les adultes ne croient jamais aux histoires d'amour.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurLa Guéville Vidéo (Paris)
DistributeurRégie Cassette Vidéo
Annee1985
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée95 minutes

Exploitation

Palmares