La Vie à deux (1958) Clément Duhour

Pays de productionFrance
Sortie en France24 septembre 1958
Procédé image35 mm - NB
Durée102 mn
>> Rechercher "La Vie à deux" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClément Duhour
Assistant réalisateurJacques Poitrenaud
Assistant réalisateurHenri Bérard
ScénaristeSacha Guitry
DialoguisteSacha Guitry
Société de production C.L.M. Société de Production de Films de Long et Court-Métrage (Paris)
ProducteurClément Duhour
Producteur exécutifGilbert Bokanowski
Directeur de productionGilbert Bokanowski
Distributeur d'origine Cocinor - Comptoir Cinématographique du Nord
Directeur de la photographieRobert Lefebvre
CadreurRoger Delpuech
Ingénieur du sonJoseph de Bretagne
Compositeur de la musique originaleHubert Rostaing
Interprète des chansons originalesMathé Altéry
DécorateurRaymond Gabutti
MonteurPaulette Robert
ScriptFrancine Corteggiani
RégisseurAndré Chabrol
RégisseurCharles Lahet
Photographe de plateauJean Klissak
Photographe de plateauLéo Mirkine

générique artistique

Pierre Brasseur(Pierre Carreau)
Danielle Darrieux(Monique Lebeaut)
Fernandel(Marcel Caboufigue)
Sophie Desmarets(Marguerite Caboufigue)
Robert Lamoureux(Thierry Raval)
Edwige Feuillère(Françoise Sellier)
Jean Marais(Teddy Brooks)
Lilli Palmer(Odette de Starenberg)
Gérard Philipe(Désiré)
Louis de Funès(Maître Stéphane)
Jean Richard(André Le Lorrain)
Pauline Carton(Madame Vattier)
Mathilde Casadesus(Adèle)
Marie Daëms(Madeleine)
Ivan Desny(Michel Sellier)
Jacques Dumesnil(le docteur Henri Girane)
Christian Duvaleix(Jean Pommier)
Jacques Jouanneau(Michel Santis)
Madeleine Lebeau(Peggy)
Robert Manuel(Georges)
Jane Marken(Madame Fourneau)
Maria Mauban(la religieuse)
Pierre Mondy(Monsieur Lebeau)
Jacques Morel(Claude Montignac)
Jean Tissier(Arthur Vattier)
Pierre Larquey(Anselme)
Gilbert Bokanowski(Roland Sauvage)
Max Montavon(Lecomte)
Lucien Raimbourg(le dîneur)
Yvonne Hébert(la dîneuse)
Anne Carrère(la comtesse)
Lucien Callamand(l'ami de Montignac)
Sylvie Rameau(Madame Sauvage)
France Roche(la comtesse Diepchinska)
Palmyre Levasseur(Marie)
Raoul Marco(l'accoucheur)
Jean Degrave(le valet de chambre)
Maurice Brutus
Pierre Laforêt
Dominique Varennes

Bibliographie

Synopsis

L'auteur Pierre Carreau a réuni ses amis, son secrétaire et deux généalogistes pour dicter ses dernières volontés : léguer sa fortune à ceux dont il se servit pour typer les personnages d'un roman devenu célèbre. Mais l'argent n'ira à ces couples qu'à la condition qu'ils soient toujours comme les a dépeints Carreau, qui les considérait comme des exemples de bonheur. Les généalogistes s'en iront à la recherche des héritiers présumés. Chez l'un des couples, la belle-mère a empoisonné leur bonheur. On va vers un autre : Claude Montignac, ministre en exercice est à Nice avec Odette Chambourcy. Ils s'aiment toujours mais, par suite de circonstances indépendantes de sa volonté, Odette est trouvée dans les bras de Désiré son valet de chambre, et les généalogistes font un constat de la faillite du ménage. M. Lebeaut est passionné de belote. C'est donc au bar que nous retrouvons nos héros. Sa femme Monique est dans la salle et Thierry Raval lui présente ses hommages assidus qu elle n'accepte pas, comme à l'habitude. Il la giffle et se met la main sur sa propre figure, le mari intervient et exige que sa femme fasse des excuses. Pendant qu'il tourne le dos, c'est elle qui le gifle. Puis, pour se réconcilier vraiment, ils prennent rendez-vous à voix basse. Et à ce moment, ils sont surpris par un des amis vigilants. Ils sont donc éliminés aussi. Il reste encore un couple. Marguerite et Marcel vivaient un bonheur sans histoire, mais parce que Marcel s'absentait trop souvent, Marguerite, un jour, un seul, décide d'accepter un rendez-vous avec un musicien norvégien. Quelle ne fut pas sa surprise de s'apercevoir, lorsqu'il ralluma la lumière, que c'était un ténor noir. Neuf mois après, se penchant sur le berceau du nouveau-né, Marcel apprend son infortune, mais, ayant compris que sa femme n'a commis qu'une faute passagère et que son plus cher désir est que l'enfant soit le sien, il va à l'assistance publique échanger le bébé noir contre un bébé blanc. Ils seront heureux, mais n'auront pas droit à l'héritage. Sur ce, un télégramme de Paris annonce que Pierre Carreau est au plus mal. Comme les dispositions testamentaires sont changées, il faut regagner la capitale. Pierre veut revoir Françoise qui fut sa femme. Elle le veille toute la nuit, puis. il meurt.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurÉditions Atlas (Paris)
DistributeurÉditions Atlas (Paris)
Annee1997
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
CollectionInoubliable Fernandel
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée104 minutes
EditeurRené Chateau Vidéo
DistributeurHollywood Boulevard Vidéo
Annee1996
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
CollectionLes Années Cinquante
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée102 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 22 janvier 1958
Fin : 25 février 1958