Le Pull-over rouge (1979) Michel Drach

Pays de productionFrance
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Pull-over rouge" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichel Drach
ScénaristeMichel Drach
Collaborateur scénaristiqueAriane Litaize
Auteur de l'oeuvre originaleGilles Perrault
Société de production Port-Royal Films (Paris)
ProducteurDaniel Toscan du Plantier
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieJean Boffety
Ingénieur du sonBernard Ortion
Compositeur de la musique originaleJean-Louis d' Onorio
MonteurAndré Gaultier

générique artistique

Serge Avédikian(Christian Ranucci)
Michelle Marquais(Mme Mathon, La mère de Christian Ranucci)
Claire Deluca(Le juge d'instruction)
Roland Bertin(Le commissaire Robiana)
Roland Blanche(L'inspecteur Coudert)
Pierre Maguelon(inspecteur Commenci)
Gérard Chaillou(inspecteur Dubois)
Maud Rayer(Mme Garnier, témoin de la fuite de Ranucci)
Didier Flamand(M. Garnier, témoin de la fuite de Ranucci)
Régis Porte(maître Laffont, avocat de Ranucci)
Robert Rimbaud(maître Varnier, avocat de Ranucci)
Jean Barney(maître Paolini, avocat de Ranucci)
Marpessa Djian(Monique Bodj, l'amie de Ranucci)
Roger Ibanez(M. Garcia, père d'Elisa)
Rosita Fernandez(Mme Garcia)
Reine Bartève(Mme Andrieux,qui a vu l'homme au pull-over roug)
Patrick Floersheim(Pasquini, le garagiste)
Georges Beller(Gilles Chard, journaliste)
Jean Benguigui(Charlie, journaliste)
Pierre Mirat(président du tribunal)

Bibliographie

Synopsis

Dans la région de Marseille, un banal accident de la circulation provoque une série de péripéties et d'investigations au terme desquelles, Christian Ranucci, jeune homme d'une vingtaine d'année, est arrêté, puis accusé d'avoir enlevé et tué la fillette d'un couple d'immigrés: Elisa. Après plusieurs heures d'interrogatoire, Ranucci a, en effet, fini par avouer son crime aux policiers. Cependant, devant le juge d'instruction, femme sévère et apparemment partiale, l'inculpé revient sur ses aveux et affirme n'être pour rien dans l'assassinat de l'enfant. Enquêtes, témoignages et expertises se multiplient sans que des preuves formelles viennent confirmer ou infirmer les thèses en présence. La police, les parents de la petite victime, un couple de témoins qui ont vu Ranucci peu après l'accident et quelques journalistes sont persuadés de sa culpabilité. Sa mère, ses avocats, un garagiste qui a assisté à l'enlèvement sans reconnaître ni la voiture, ni l'allure de Ranucci et plusieurs personnes ayant à maintes reprises vu un homme vêtu d'un pull-over rouge interpeler des enfants sont, eux, convaincus de son innocence. Or Ranucci, qui n'a pu fournir aucune explication valable sur ses faits et gestes la nuit du crime, reconnaît formellement un pantalon et un couteau lui appartenant. Tous deux sont tachés de sang! Cependant le pull-over rouge qui a été retrouvé près du corps ne lui va pas... Au procès, Ranucci se défend, agresse et invective la cour se rendant ainsi parfaitement antipathique à tous. La sentence de mort est alors prononcée contre lui, et son recours en grâce est même peu après rejeté! Et le 28 juillet 1976 à 4 h 13 du matin, Christian Ranucci, 22 ans, est guillotiné dans la cour de la prison des Baumettes à Marseille.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation