Pleins feux sur Stanislas (1965) Jean-Charles Dudrumet

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Pleins feux sur Stanislas" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Charles Dudrumet
ScénaristeJean-Charles Dudrumet
ScénaristeMichel Cousin
DialoguisteMichel Cousin
Société de production Les Films de La Licorne (Paris)
Société de production C.I.C.C. - Compagnie Industrielle et Commerciale Cinématographique
Société de production Caro-Film GmbH (München)
ProducteurRaymond Borderie
Directeur de productionRoger de Broin
Directeur de la photographiePierre Guéguen
Ingénieur du sonGuy Chichignoud
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
DécorateurOlivier Girard
MonteurArmand Psenny

générique artistique

Jean Marais(Stanislas Dubois)
Nadja Tiller(Bénédicte Rameau)
André Luguet(Colonel de Sailly)
Nicole Maurey(Claire)
Bernadette Lafont(Rosine Lenoble)
Billy Kearns(l'espion américain)
Yvonne Clech(la patronne de l'hôtel)
Marcelle Arnold(Morin)
Alice Field(une femme)
Edmond Tamiz(Nikita et Vladimir)
Rudolf Forster(Rameau)
Jacques Morel(le percepteur)
Bernard La Jarrige(Paul)
Edward Meeks(l'espion anglais)
Clément Harari(l'espion soviétique)
Henri Tisot(l'agent 07)
Pierre Tchernia(l'interviewer)
Max Montavon(le barman)
Jean-Roger Caussimon
John Rico
César Torres
Rico Lopez
Guy Grosso
Michel Modo
Dorothée Blank

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Stanislas Dubois, agent secret malgré lui, prend une confortable retraite et se consacre à la rédaction de ses souvenirs. Tout irait bien s'il ne prenait un coup de sang à la suite d'une critique acerbe de son dernier livre. L'auteur de la critique est une charmante blonde : Bénédicte Rameau, avec laquelle il se sent tout prêt à nouer des liens extra-professionnels. Le malheur veut qu'au soir de leur première rencontre, un semi-cadavre leur tombe dessus etex pire en laissant échapper quelques mots mystérieux. Le premier mot : Îles treize colonnes en dit long au Colonel, ancien chef|#de Stanislas. Il s'agit d'une organisation internationale d'espionnage. Quand au second mot: Cercueil, il ne leur dit rien, ni à l'un, ni'à l'autre. Et voilà Stanislas, à nouveau malgré lui, sur le sentier de la guerre. Tout le monde tient à savoir, de lui." du."lde'-Béhédlctey'cer.quë le^moiiràhfc a bien'pu dire. Cadavres et agents secrets 'surgissent sous ses pas.Force lui est de suivre l'affaire. Surtout lorsque Bénédicte est enlevée.Naturellement Stanislas délivrera Bénédicte et Bénédicte découvrira le pot aux rosés : en l'occurrence, un registre d'hôtel, dans une localité nommée Cercueil, qui contient la liste complète des membres des treize Colonnes.Et. après quelques poursuites épiques, Stanislas pourra enfin échanger avec son ex-ennemie le baiser si longtemps différé.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 08 février 1965
Fin : 16 avril 1965