Le Diable et les dix commandements (1962) Julien Duvivier

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France14 septembre 1962
Procédé image35 mm - NB
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Diable et les dix commandements" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJulien Duvivier
Assistant réalisateurTony Aboyantz
Assistant réalisateurPierre Desfons
ScénaristeJulien Duvivier
ScénaristeRené Barjavel
Auteur de l'oeuvre originaleDavid Alexanderd'après une nouvelle (Homicide point ne seras)
Auteur de l'oeuvre originaleWilliam Linkd'après une nouvelle (Bien d'autrui ne prendras)
Auteur de l'oeuvre originaleRichard Levinsond'après une nouvelle (Bien d'autrui ne prendras)
Auteur de l'oeuvre originaleMaurice Bessy(Luxurieux point ne seras - Tes père et mère honoreras
AdaptateurRené Barjavel
AdaptateurPascal Jardin
DialoguisteHenri Jeanson(Dieu en vain ne jureras - Tes père et mère... - Les dimanches...
DialoguisteRené Barjavel(Luxurieux point ne seras - Homicide point ne seras - Un seul Dieu tu adoreras
DialoguisteMichel Audiard(Bien d'autrui ne prendras)
Société de production Filmsonor
Société de production Mondex Films
Société de production Procinex
Société de production Incei Film (Roma)
Directeur de productionRalph Baum
Directeur de productionAlmos Mezo
Distributeur d'origine Cinédis
Directeur de la photographieRoger Fellous
CadreurRobert Schneider
Ingénieur du sonGuy Chichignoud
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
Compositeur de la musique originaleGuy Magenta
Compositeur de la musique originaleGeorges Garvarentz
DécorateurFrançois de Lamothe
CostumierTanine Autré
MaquilleurGeorges Bouban
MonteurPaul Cayatte
ScriptAnnie Maurel
RégisseurPaul Dufour
Photographe de plateauWalter Limot

générique artistique

Michel Simon(Jérôme Chambard)
Lucien Baroux(l'évêque)
Micheline Presle(Micheline)
Françoise Arnoul(Françoise Beaufort)
Mel Ferrer(Philip Allan)
Claude Dauphin(Georges Beaufort)
Charles Aznavour(Denis Mayeux)
Lino Ventura(Garigny)
Fernandel(Dieu)
Alain Delon(Pierre Messager)
Danielle Darrieux(Clarisse Ardant)
Madeleine Robinson(Germaine Messager)
Georges Wilson(Marcel Messager)
Jean-Claude Brialy(Didier Marin)
Louis de Funès(Antoine Vaillant)
Claude Nollier(la mère supérieure)
Marcel Dalio(le bijoutier)
Maurice Biraud(l'inspecteur)
Henri Vilbert(Alexandre)
Maurice Teynac(le père supérieur)
Germaine Kerjean(la grand-mère)
Gaston Modot(le grand-père)
Roland Armontel(Monsieur Mercier)
Hubert Noël(l'amant de Clarisse)
Dominique Paturel(le comédien)
Armande Navarre(Janine)
Noël Roquevert(l'inspecteur)
Denise Gence(la chaisière)
Jean-Paul Moulinot(le directeur de la banque)
Jean Carmet(le clochard)
André Gabriello(le brigadier)
Albert Michel(le marchand de primeurs)
Claude Piéplu(un vigile)
Aimé de March(un vigile)
René Lefèvre-Bel(le majordome de Philip)
Clément Harari(un homme de main de Garigny)
Guy Mairesse(un homme de main de Garigny)
Claudine Maugey(la fillette)
René Clermont(le père)
Josette Vardier(la mère)
Gaby Basset(l'habilleuse)
Robert Le Béal(le metteur en scène)
Yves Barsacq(un agent)
Edmond Ardisson(un agent)
Jean Luisi(l'adjoint corse de l'inspecteur)
Madeleine Clervanne(Delphine)
Claude Rich(la voix du diable)
Anne Béquet
Jean Gras
Dany Jacquet
Pierre Paulet

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

1e et 7e sketchs : Un retraité, recueilli par les religieuses de Saint-Vincent de Paul, jure comme un charretier, au grand effroi des Soeurs qui se signent chaque fois et décident bientôt de le renvoyer. Mais survient un évêque, en visite, qui se trouve être, comme par hasard, l'ami d'enfance du vieillard. Il lui donne l'absolution pour ses jurons, à condition qu'il apprenne les dix commandements. A la fin du film, on retrouve le retraité chez l'évêque qui perd la mémoire à force de boire et n'arrive plus lui-même à se souvenir des dix commandements. 2e sketch : Une femme trompe son mari avec un milliardaire pour se faire offrir un collier de grand prix. Elle place ce collier parmi des bijoux de pacotille, dans une valise qu'elle dépose à la consigne. Elle déclare à son mari avoir trouvé le bulletin et lui demande de retirer l'objet. Le soir, en rentrant chez elle, elle trouve sa meilleure amie, devenue entre temps la maîtresse de son mari, en possession du collier que celui-ci vient de lui offrir. 3e sketch : La soeur d'un séminariste, poussée à se prostituer par un homme du milieu responsable de plusieurs crimes, se tue de désespoir. Son frère renonce à sa vocation pour tenter de faire arrêter le proxénète. Craignant que le tribunal ne lui inflige que quelques mois de prison, il s'arrange pour se faire tuer par le trafiquant, quelques instants avant l'arrivée de la police. 4e sketch : Dieu arrive dans une ferme, fait un faux miracle, puis repart, quand il est arrêté par des infirmiers d'un hôpital psychiatrique partis à sa recherche. 5e sketch : Un jeune homme apprend que sa mère n'est pas la femme de son père, mais une actrice en vogue. Il lui rend visite dans sa loge. Elle veut flirter avec lui, quand il lui révèle qu'il est son fils. Pour ne pas être en reste, elle lui déclare que son père n'est pas son véritable père. Le jeune homme retourne chez ses " parents " et leur témoigne plus d'affection encore. 6e sketch : Un caissier (J.-C. Brialy), révoqué par son patron, laisse, avant son départ, cambrioler la banque par un gangster (Louis de Funès). Il finit par reprendre la valise qui contient le butin lorsqu'il est rejoint à nouveau par le gangster. Ils se mettent d'accord pour partager le montant du vol, Hélas, la valise ne contient qu'un saucisson et un litre de gros rouge. Elle a été échangée par erreur dans un café avec celle d'un clochard qui se fait arrêter par la police.
© Les fiches du cinéma - 2000
Logo

Videos

EditeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee0
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Noir et Blanc
Durée120 minutes

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage