Vent de galerne 1793 (1988) Bernard Favre

Pays de productionFrance ; Canada
Sortie en France 1989
>> Rechercher "Vent de galerne 1793" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBernard Favre
Assistant réalisateurAlain Baudy
ScénaristeBernard Favre
ScénaristeMarcel Jullian
ScénaristeClaude Nedjar
Collaborateur scénaristiqueJérôme Bimbenet
Collaborateur scénaristiqueMarie-Paule Caire
Auteur de l'oeuvre originaleAndré Guilloteau
Société de production B.L.M. Productions
Société de production Cléo 24 (Montréal)
Société de production Productions 27
Société de production Téléfilm Canada
Producteur déléguéFrancine Forest
Producteur déléguéClaude Nedjar
Producteur exécutifGérard Martin
Distributeur d'origine 20th Century Fox Corporation
Directeur de la photographieJean-Francis Gondre
Ingénieur du sonDominique Chartrand
Compositeur de la musique originaleFrançois Dompierre
DécorateurPatrice Mercier
MonteurEmmanuelle Thibault

générique artistique

Jean-François Casabonne(André)
Charlotte Laurier(Marie)
Roger Jendly(Athanase)
Jean-François Blanchard(Albert)
Pierre Charras(Le curé Pancrace)
Patrick Bonnel(le curé assermenté)
Thierry Fortineau(le déserteur)
Bertrand Gonnord(Chaizy)
Valérie Lefort(Marie-Louise)
Jean-Claude Leguay(le compagnon)
Roch Leibovici(Simon)
Alain Lenglet(Mério)
Daniel Martin(Delouche)
Monique Mélinand(Delphine)
Francis Reddy(Jean)
Laurent Relandeau(Paul)
Didier Sandre(Joubert)
Elisabeth Tamaris(Thérèse)
Bruno Wolkowitch(Charette)

Bibliographie

Synopsis

1793. Le roi vient d'être exécuté. Dans un village en Vendée, une patrouille de soldats interrogent le jeune forgeron André Bluteau pour trouver le prêtre réfractaire du village caché par les villageois. Ils repartent bredouilles, mais André et ses amis craignent la conscription. Des bleus viennent le chercher, mais avec ses compagnons, il les passent à la poix et aux plumes avec le curé jureur. Ils vont à la ville brûler les registres d'état civil, mais il y a pillage et même un viol. A leur retour, Marie qui aime André, se donne à lui. Les paysans sont entraînés irrésistiblement vers la guerre. L'ex-maire de Bressuire conseille à André, qui reconnaît ne rien savoir à l'art de la guerre, d'aller trouver M. de Charette, propriétaire des terres. Ce que font André, devenu capitaine de paroisse, et ses amis. De Charette, d'abord réticent, consent à être leur chef s'ils obéissent à ses ordres. Il donne une fête au cours de laquelle André se laisse séduire par une jeune et belle aristocrate. Il retourne chez lui plein de honte et de remords vis-à-vis de Marie. Grâce à un compagnon-horloger, ils construisent des canons de bois qu'un émissaire de De Charette vient chercher. D'autres groupes les rejoignent, mais au moment de partir, ils sont attaqués par les bleus. André et son oncle sont crucifiés sur la porte de leur atelier. Les bleus s'éloignent avec la guillotine. Seuls restent un enfant et un bleu déserteur, ce seront les témoins.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)7326
Nombre de salles de sortie (Paris)8
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)10
Nombre d'entrée première semaine (Paris)3872