Face au destin (1939) Henri Fescourt

Pays de productionFrance
Sortie en France01 mai 1940
Durée84 mn
>> Rechercher "Face au destin" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurHenri Fescourt
Assistant réalisateurJoë Hamman
ScénaristeJean des Vallières
Auteur de l'oeuvre originaleCharles Robert-Dumas
AdaptateurAlfred Machard
DialoguisteJean des Vallières
Société de production D.I. - Diffusions Intellectuelles (Paris)
Société de production Lux Compagnie Cinématographique de France (Paris)
Distributeur d'origine Lux Compagnie Cinématographique de France (Paris)
Directeur de la photographieHenri Barreyre
Directeur de la photographieMarcel Villet
Ingénieur du sonAndré Aspard
Compositeur de la musique originaleJean Lenoir
Compositeur de la musique originaleMahieddine Bachtarzi
DécorateurClaude Bouxin

générique artistique

Gaby Sylvia(Madeleine Clairvoix)
Georges Rigaud(Jean Lambert)
Jules Berry(Claude Davenay)
Jean Max(Franz Hermann)
Marguerite Pierry(Mme Clairvoix)
Jean Aquistapace(le sergent Sobiesky)
Paulette Berger
Paul Boissin
Albert Broquin(un légionnaire)
Reyna Capello(la secrétaire)
Ginette Choisy(la fille)
Monique Dantis
Eddy Debray(le commissaire)
Blanche Denège
Henri Echourin(l'inspecteur)
Paul Escoffier(le capitaine)
Josette France
Mittyl Francia(la soeur de Claude)
Josseline Gaël(l'amie de Claude)
Jacques Grétillat(le chargé d'affaires)
Alfred Machard
Reine Mathicet
Alexandre Mihalesco(un officier)
Renée Morin(l'amie de Madeleine)
Rolla Norman(l'avocat)
André Numès fils(le copain)
Georges Paulais(le commissaire du gouvernement)
Robert Pizani(le couturier)
François Rozet(le lieutenant)
Yvonne Rozille
Renée Veller
Yvonne Yma(la concierge)

Bibliographie

Synopsis

Madeleine doit 12 000 francs à sa maison de couture pour une robe tachée et un clips perdu. A son insu,son fiancé Jaan prend la somme dans la caisse dont il a la garde. Madeleine est sauvée, mais Jean fera 2 ans de prison. Madeleine, qui ignore la condamnation de Jean, se croit abandonnée et se marie sans amour au comte Grandael. Libéré, Jean s'engage dans la Légion. Il y retrouve celui qui est la cause de ses malheurs (celui qui a taché la robe, devait la payer et ne l'a pas fait). Il lui pardonne. A Marrakech, Jean retrouve Madeleine, mais la jeune femme entend rester fidèle à son mari. Or, elle ignore que celui-ci est en réalité Franz Hermann, un espion à la solde de l'Allemagne. Par la faute de Franz, Jean et ses camarades tombent dans une embuscade. Jean reste seul survivant, mais on l'accuse injustement d'un vol. Or Franz, qui vient d'être arrêté, sait que Jean est innocent. Il parlera en sa faveur. Jean et Madeleine, qui deviendra veuve, pourront enfin être heureux.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation