La Mariée est trop belle (1956) Pierre Gaspard-Huit

Pays de productionFrance
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Mariée est trop belle" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Gaspard-Huit
Assistant réalisateurPierre Lary
Auteur de l'oeuvre originaleOdette Joyeux
DialoguisteOdette Joyeux
Société de production S.N.P.C. - Société Nouvelle Pathé Cinéma
Société de production Progéfi - Production Générale de Films (Paris)
ProducteurChristine Gouze-Rénal
Directeur de productionFred Surin
Distributeur d'origine Pathé Consortium Cinéma
Directeur de la photographieLouis Page
CadreurRaymond Picon-Borel
Ingénieur du sonAntoine Archimbaud
Compositeur de la musique originaleNorbert Glanzberg
DécorateurJean d' Eaubonne
DécorateurPierre Duquesne
MaquilleurYvonne Fortuna
MonteurLouisette Hautecoeur
ScriptLucile Costa
RégisseurRoger Descoffre
Photographe de plateauSerge Beauvarlet

générique artistique

Brigitte Bardot(Catherine)
Louis Jourdan(Michel)
Micheline Presle(Judith)
Jean-François Calvé(Patrice)
Madeleine Lambert(Tante Agnès)
Colette Régis(tante Yvonne)
Marcel Amont(Toni)
Louis Saintève(le curé)
Roger Tréville(Designy)
Roger Dumas(Marc)
Nicole Gueden(Juliette)
Marcelle Arnold(Mme Victoire)
Annie Roudier
Yannick Arvel
Dominique Boschero
Annie Anderson
Richard Francoeur
Lucien Hubert
Louis Massis
Gaston Rey
Georges Sellier
André Dalibert
Jean-Pierre Laverne
Marcel Roche
Jean Degrave
Michèle David

Bibliographie

Synopsis

La redaction d'un important magazine féminin assurée par une femme d'affaires plus tout à fait jeune, Judith, et par un garçon de trente ans aux idées larges, Michel, son amant depuis sept ans, utilise pour cover-girl Catherine, dite Chou-Chou, et pour cover-boy, Patrice. Judith, qui a demandé le divorce d'un mari globe-trotter pour épouser Michel, a soudain l'impression qu'il s'intéresse à Chou-Chou : elle imagine donc pour surveiller sa réaction d'organiser, à l'intention de son hebdomadaire, un pseudo-mariage entre Chou-Chou et Patrice. On utilisera le château du charmant village de Fontaine, près de Tours, lequel appartient a deux vieilles filles, tantes de Chou-Chou. Catherine y arrive la veille avec Michel, Toni le photographe et l'assistant de Toni. Patrice a pris sa moto et Judith doit les rejoindre le lendemain en Cadillac. Cette arrivée coïncidant avec l'anniversaire de Chou-Chou, le travail commence par une fête de famille ; c'est à l'issue du repas que Patrice avoue à Catherine son amour ; et Catherine doit lui répondre qu'elle ne le tient que pour un excellent camarade. Le lendemain matin plus de Patrice. Tout étant réglé pour les prises de vue, Michel doit tenir le rôle de marié ; il en est extrêmement gêné, demeure ralde, n'arrive pas à sourire. Sur quoi, Judith arrive, ayant récupéré Patrice sur la route. Elle a obtenu le divorce, elle est radieuse, Chou-Chou s'évanouit, ce qui lui permettra de comprendre ensuite qu'elle aime Michel ; Patrice va s'employer à servir cet amour. Michel envisagerait volontiers d'épouser Judith pour son argent et de partir ensuite avec Chou-Chou, mais Chou-Chou ne veut pas du partage. Elle en vient à se figurer qu'elle obtiendra Michel pour elle toute seule en demandant à tous les hommes du château d'attenter à sa vertu. La tentative échoue, mais il suffira que Michel retrouve Catherine sous la nuit bleue, dans une allée du parc, pour que huit jours plus tard, les cloches carillonnent un véritable mariage.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation