La Scoumoune (1972) José Giovanni

Pays de productionFrance ; Italie
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Scoumoune" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJosé Giovanni
ScénaristeJosé Giovanni
Auteur de l'oeuvre originaleJosé Giovanni
Société de production Lira Films (Paris)
Société de production Praesidens (Rome)
ProducteurRaymond Danon
Distributeur d'origine 20th Century Fox Corporation
Distributeur d'origine Lira Films (Paris)
Directeur de la photographieAndreas Winding
Ingénieur du sonChristian Forget
Compositeur de la musique originaleFrançois de Roubaix
DécorateurJean-Jacques Caziot
MonteurFrançoise Javet

générique artistique

Jean-Paul Belmondo(Roberto, dit "la Scoumoune")
Claudia Cardinale(Giorgia)
Michel Constantin(Xavier Saratov)
Michel Peyrelon(Fanfan)
Alain Mottet
Andréa Ferreol
Gérard Depardieu(un jeune délinquant)
Albert Augier
Bruno Balp
Paul Beauvay
Philippe Brizard
Aldo Bufi Landi
Jacques Debary
Marc Eyraud
Luciano Lorcas
Enrique Lucero
Marie-Claude Mestral
Jean-Claude Michel
Jacques Rispal
Hervé Sand
Henri Vilbert
Dominique Zardi

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Roberto Borgo est surnommé dans le "milieu" La Scoumoune, c'est-à-dire celui qui porte malheur à ses ennemis. C'est en effet un tireur remarquable qui dégaine et appuie sur la gâchette avant que son adversaire n'ait le temps de dire "Ouf!" Présentement, Borgo veut faire libérer son meilleur ami, emprisonné par la faute d'un clan de gangsters qui ont déposé dans sa voiture un cadavre. Mais l'ami de Roberto n'arrive pas à faire triompher son innocence et il est condamné à 20 ans de réclusion. Roberto élimine plusieurs tueurs du clan mais, à la suite d'une bagarre où il a été blessé, il se fait prendre par la police. Il est condamné à quinze ans et se retrouve dans la même prison que son ami. Arrive la guerre. Les prisonniers font des demandes pour être engagés dans l'armée, mais sans succès. Par contre, on leur propose un travail de déminage extrêmement dangereux sur la côte où les Allemands, dans leur fuite, ont lâché des bombes. L'ami de Roberto y perdra un bras. A la Libération, Roberto et son ami sont graciés. Ce dernier n'arrive pas à se réintégrer à la vie civile. Il mourra lors d'un affrontement durant lequel de jeunes truands voulaient enlever sa soeur. Roberto promet à celle-ci de la venger.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage