La Brigade (1974) René Gilson

Pays de productionFrance
Sortie en France 1975
>> Rechercher "La Brigade" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRené Gilson
ScénaristeRené Gilson
Société de production Sofracima (Paris)
ProducteurGisèle Rébillon
ProducteurCatherine Winter
Distributeur d'origine Les Films Molière
Directeur de la photographieWalter Bal
Ingénieur du sonRoger Letellier
Compositeur de la musique originaleTommy Dorsey
Compositeur de la musique originaleArtie Shaw
MonteurChantal Ellia-Gilson

générique artistique

Brigitte Fossey(Katia)
Edward Wojtaszek(Edouard)
Jean Bouise(Charles)
Marcel Cuvelier(L'avocat Arnaud)
André Thorent(L'avocat général Drussaens)
Jacques Zanetti(Aldo)
Hélène Vanura(Marie)
Piotr Szymanowski(Jan)
Andrzej Siedlecki(Stasek)
Jacques Dumur(Marian Lang)
Bog Stokowski(Oleg)
Francisco Curto(Manuel)
Catherine Riand(Denise)
Jean Valmont(commissaire)
Gilette Barbier(mère de famille)

Bibliographie

Synopsis

L'action se déroule parmi les résistants, vers la fin de la deuxième guerre mondiale, dans une ville du Nord de la France, occupée par les Allemands. Une Polonaise, Marie, et un Français, Aldo, reçoivent la mission d'aller chercher de la dynamite dans une mine éloignée, et de la ramener par le train, à l'aide d'une valise, et cela pendant dix jours de suite. Le premier soir, de retour à la gare, Lang, un de leur chef, se précipite sur les explosifs et prévient Marie et Aldo de "filer en vitesse", la police française procédant à des fouilles. Peu après, Lang se fait prendre et doit être jugé. Les "camarades" de la brigade du F.T.P. vont essayer de le délivrer et choisissent un avocat, auprès duquel Katia, une résistante française, sera l'intermédiaire. Fatiguée, découragée, Katia rencontre un "nouveau", Edouard, et l'invite chez elle, malgré le règlement. Edouard doit faire ses preuves. Sa première mission consiste à voler un vélo, puis à le faire maquiller par Charles, dont le véritable métier est imprimeur. C'est de chez lui que partent tous les tracts de la brigade... La lutte des résistants se poursuit. Ils font sauter des locomotives, la maison où est installée la Gestapo... Pendant ce temps, Lang est condamné à mort en tant que terroriste, "agitateur professionnel, semant la mort, menaçant la vie des familles". La brigade riposte en abattant l'avocat général. Les mois se sont écoulés, on se trouve dans le village natal de Katia, en France. Au cours du défilé de la Libération, elle retrouve Edouard. Ils se racontent leurs déboires depuis qu'ils se sont vus.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation