Que personne ne sorte (1963) Yvan Govar

Pays de productionFrance ; Belgique
Sortie en France 1964
>> Rechercher "Que personne ne sorte" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYvan Govar
Auteur de l'oeuvre originaleStanislas-André Steeman
DialoguisteAndré Tabet
Société de production Belcodiez (Bruxelles)
Société de production Japa Films (Paris)
Directeur de productionPaul de Saint-André
Directeur de la photographiePierre Levent
Ingénieur du sonRobert-Jean Philippe
Ingénieur du sonPierre Vuillemin
Compositeur de la musique originale Louiguy
DécorateurClaude Bouxin
MonteurBob Wade

générique artistique

Philippe Nicaud(Wens)
Jacqueline Maillan(Adelia)
Joëlle Gozzi(Paméla)
Jean-Pierre Marielle(Jo Adams)
Marie Daëms(Karine)
Jacques Bedos
Jean Bouchaud(Peter Panto)
Mireille Colman
André Dumas
Jacques Dumesnil(le directeur de la police)
Roger Dutoit(Charlie Ross)
Jess Hahn(Buggsy Weiss)
Maria Pacôme(Pauline)
Max de Rieux(Professeur Schwartz)
Noël Roquevert(Réverend Murdoch)
Stéphane Steeman(Adonis)

Bibliographie

Synopsis

Veuve originale et romancière farfelue d'un certain âge, Adélia attend la visite d'un nommé Jo, beau garçon aux attentions courtoises, rencontré sur la Riviera. Ce rendez-vous fixé à Noël se réalisera-t-il ? Adélia, très impatiente, très amoureuse, a tout préparé pour ce « tête à tête » tant attendu ! Jo arrive, mais. déception, il n'est pas seul. Quatre « messieurs » l'accompagnent, ainsi qu'une jeune femme, épouse de l'un d'entre eux. Mais Adélia joue le jeu et reçoit sous son toit ces visiteurs de la nuit de Noël. Joyeux réveillon, suivi d'une nuit assez troublante. Une mystérieuse malle d'osier est montée dans une des chambres, et, malgré son étonnement et son effroi, Adélia garde un calme apparent. Bientôt les deux domestiques du « Doux logis » quittent bruyamment la maison où ils sont traités par les nouveaux venus avec la dernière grossièreté. Adélia fera donc le nécessaire pour servir elle-même ses hôtes. Puis, jour après jour, ces personnages insolites partent l'un après l'autre, mystérieusement, sans prendre congé. Jo tente quelques explications. En réalité, ces indésirables qui ne sont autres que des gangsters camouflés, sont « supprimés » par un détective qui a reçu la mission de délivrer une fillette kidnappée par les bandits et séquestrée dans la fameuse malle d'osier. Lorsque le dernier des bandits, Jo, est abattu, le détective remercie chaleureusement Adélia qui s'est montrée une collaboratrice très avertie. La petite kidnappée est rendue à son père, tandis qu'Adélia lui offre un livre de contes pour enfants dont elle est l'auteur.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation