Les Promesses dangereuses (1956) Jean Gourguet

Pays de productionFrance
Sortie en France 1956
>> Rechercher "Les Promesses dangereuses" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Gourguet
Assistant réalisateurMichèle Gourguet
ScénaristeJean Gourguet
DialoguisteJean Gourguet
Société de production S.F.P. - Société Française de Production (Paris)
ProducteurJeanne Saintenoy
Directeur de productionÉmile Breysse
Distributeur d'origine Héraut-Film (Paris)
Directeur de la photographieScarciafico Hugo
CadreurMarcel Villette
Ingénieur du sonJean Bertrand
Compositeur de la musique originaleJosé Cana
MaquilleurConstantin Safonoff
MonteurGeneviève Cortier
ScriptSuzanne Faye
RégisseurPierre Caudrelier
Photographe de plateauGeorges Papot

générique artistique

Françoise Vatel(Marie-Titine)
Jean-Paul Vignon(Philippe Marcillac)
Rellys(Cervelle)
Maria Candido(Mademoiselle Bousquet)
Annick Bouquet(Christine)
Andrex(Marcillac)
Roger Dumas(la Bourride)
Gérard Fallec(Alain)
Pierre-Jean Vaillard(la Planque)
Maryse Martin(la tante Fernande)
Annie Roudier
Mireille Ozy
Françoise Brille
Mag-Avril
Michèle Bardollet
Marie-Claire Chantraine
Claude Mercutio
Jami Blanc
Lalanne
Marie-Paule Arnaut
Odette Charblay
Sophie Perrault
Colette Godefroy
Germaine Dubreuil
Elyane Bernard
Marylin Bastide
Renée Dennsy
Anne Sandri
Paillette
Lucien Barjon
Jean-Marie Bon
Tony Ripoll
Jean Dany
Ernest Varial
Françoise Valléry

Bibliographie

Synopsis

Une bande de jeunes garçons, sous la conduite de Philippe Marcillac, s'amusent à semer la perturbation dans le pittoresque et pauvre Quartier-Haut de Sète. Philippe, qui s'amuse à faire et à tenir les paris les plus stupides, organise un soir un « bastringue » dans une villa abandonnée. Mais les filles du collège qui ont été invitées ne viennent pas au rendez-vous et les garçons passent leur temps avec des respectueuses recrutées par un clochard moyennant finances. Ces dernières ont emmené la jeune Marie-Titi fille aînée de Cervelle, le pauvre et honnête rempailleur de chaises. Les collégiens vont abuser de l'innocente Marie, quand Philippe fait le pari de prendre sa défense et de la protéger. Pris au jeu, Philippe devient amoureux de Marie-Titi et se met en tête de l'épouser. Mais les parents de Philippe et surtout la mort du rempailleur de chaises empêcheront ce beau projet. Philippe regagnera Paris pour y poursuivre ses études et la jeune fille restera à Sete pour veiller sur ses nombreux frères et soeurs.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation