Tarass Boulba (1935) Alexis Granowsky

Pays de productionFrance
Sortie en France13 mars 1936
DistributeurDiaphana pour MK2 (source : ADRC)
>> Rechercher "Tarass Boulba" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlexis Granowsky
ScénaristePierre Benoit
Auteur de l'oeuvre originaleNicolas Gogol
DialoguisteCarlo Rim
DialoguisteJacques Natanson
Société de production G.G. Films (Paris)
Directeur de production Kamerowsky
Directeur de la photographieFranz Planer
Directeur de la photographieLouis Née
Directeur de la photographiePierre Bachelet
Ingénieur du sonMarcel Courmes
Ingénieur du sonJoseph de Bretagne
Compositeur de la musique originaleJoe Hajos
Compositeur de la musique originalePaul Dessau
DécorateurLucien Aguettand
DécorateurAndré Andrejew
MonteurJacques Saint-Léonard
Coordinateur des effets spéciauxPaul Minine
Coordinateur des effets spéciauxNicolas Wilcke

générique artistique

Harry Baur(Tarass Boulba)
Jean-Pierre Aumont(André Boulba)
Danielle Darrieux(Marina)
Janine Crispin(Galka)
Roger Duchesne(Ostap Boulba)
Pierre Larquey(Sachka)
Pauline Carton(la gouvernante)
Nane Germon(Zélima)
Fernand Ledoux(l'ivrogne)
Paul Amiot
Maurice Bénard
André Carnège
Gérard Castrix
Madeleine de Charpin
Léon Courtois
Eddy Debray
Aline Debray
Ernest Ferny
Anthony Gildès
Gustave Huberdeau
Léon Larive
Tony Murcie
Georges Paulais
Pierre Piérade
Martial Rèbe
Noël Roquevert
Georges Saillard
André Siméon
Madeleine Suffel
Jean Toulout
Lucien Walter

Bibliographie

Synopsis

A une époque assez mal définie, les deux fils de Taras Boulba, vieux chef cosaque, viennent d'achever leurs études à Kiev où l'un d'eux, André, a fait la connaissance de Marina, fille d'un riche Polonais. Il s'éprend d'elle. Dès le retour de ses fils, Tarass Boulba décide de lutter contre Zamnitzky, gouverneur polonais de la province, lequel n'est autre que le père de Marina. Les Cosaques font le siège du château du gouverneur. André, sachant que sa bien-armée est dans la place, pénètre jusqu'à elle. Par amour, il trahit et se bat au côté des Polonais. Au cours d'une sortie, il se trouve face à face avec son père qui le tue. Tarass Boulba continue la lutte jusqu'à ce qu'il soit frappé à mort. Il abandonnera le commandement à son second fils Ostap, qu'il vient de sauver des mains de ses ennemis.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation