Quand la ville s'éveille (1975) Pierre Grasset

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Quand la ville s'éveille" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Grasset
ScénaristePierre Grasset
Société de production Les Productions Belles Rives (Paris)
ProducteurMichel Ardan
Distributeur d'origine Les Films de La Boétie
Directeur de la photographieRobert Florent
Ingénieur du sonAlix Comte
Compositeur de la musique originaleAstor Piazzolla
MonteurGabriel Rongier

générique artistique

Pierre Grasset(Julien Leroy)
Raymond Pellegrin(Jo)
Marc Porel(Alex)
Louis Velle
Neda Arneric(Sophie)
Jean-François Poron
Marc Cassot
Jacques Richard
Guy Mairesse
Pierre Dominique
Robert Dalban
Jenny Astruc

Bibliographie

Synopsis

Un ancien truand, Julien Leroy, qui vit en solitaire avec sa chienne, est reconnu et contacté en Espagne par un chef-convoyeur de fonds, Paul Morandi, qui lui propose une affaire. Après avoir refusé, Julien, appâté par l'énormité de la somme (deux milliards) revient sur sa décision. Pour réaliser ce "gros coup", Julien va contacter d'anciens "compagnons d'armes": Jo, retiré dans une affaire de transports, Jacky, tenancier de bar, et Jésus, un jeune tueur impitoyable. Au dernier moment, Jacky, emprisonné pour une banale histoire de poker truqué, est remplacé par Stani, un ami de Jésus. Au moment où les bandits exécutent le hold-up, un journaliste, Bertin, et un photographe, Ridzi, se trouvent par hasard sur les lieux. Sans se faire voir, Ridzi réussit de magnifiques clichés, mais ne sait trop comment les utiliser: ils feraient bien sûr sa notoriété, mais... Ridzi ne veut en aucun cas aider la police, avec laquelle il a eu maille à partir. Aussi communique-t-il anonymement deux photos à son propre journal, ce qui suffit pourtant à la police pour le soupçonner d'en être l'auteur. Le commissaire Dumas donne vingt-quatre heures à Ridzi pour lui communiquer les négatifs. Entre-temps, les auteurs du "braquage", intéressés au premier chef, proposent cent millions à Ridzi pour récupérer les photos. Afin d'avoir prise sur lui, ils enlèvent sa fiancée, Sophie. La police, qui protégeait la jeune femme, intervient et, dans l'affrontement, Stani, Jésus et un policier trouvent la mort. Comme ils ignorent l'échec de l'enlèvement, Julien et Jo ont fixé rendez-vous à Ridzi. Ce dernier, avec l'aide de Bertin et de la police, leur a tendu un piège. Coincés dans une rue, les bandits, abandonnant leur voiture, après avoir blessé Ridzi, s'engouffrent dans le métro. Jo réussit à s'enfuir, tandis que Julien, mortellement blessé, vole une voiture et meurt un peu plus tard, devant la propriété d'un ami à qui il avait confié sa chienne.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation