Club de femmes (1956) Ralph Habib

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France07 décembre 1956
Procédé image35 mm - NB
Durée81 mn
>> Rechercher "Club de femmes" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRalph Habib
Assistant réalisateurClaude Pinoteau
ScénaristeJacques Companeez
Auteur de l'oeuvre originaleJacques Devald'après le film "Club de femmes"
AdaptateurJean Aurel
AdaptateurRalph Habib
AdaptateurPaul Andréota
DialoguisteAnnette Wademant
Société de production Les Films Ariane (Paris)
Société de production Filmsonor
Société de production Cinétel (Paris)
Société de production Rizzoli Film (Roma)
ProducteurAlexandre Mnouchkine
Producteur déléguéFrancis Cosne
Directeur de productionFrancis Cosne
Distributeur d'origine Cinédis
Directeur de la photographiePierre Petit
CadreurNoël Martin
Ingénieur du sonRené-Christian Forget
Compositeur de la musique originaleGeorges Van Parys
DécorateurRobert Clavel
MaquilleurMaguy Vernadet
MonteurFrançoise Javet
ScriptMarie-Thérèse Cabon
RégisseurRené Noël
Photographe de plateauVincent Rossell
Photographe de plateauPierre Le Fauconnier

générique artistique

Nicole Courcel(Nicole Leroy)
Dany Carrel(Sylvie)
Ivan Desny(Laurent Gauthier)
Jean-Louis Trintignant(Michel)
Giorgia Moll(Gina)
Guy Bertil(Daniel)
Jean Martinelli(Mouss)
Jean-Marc Tennberg(Monsieur Morel)
Noël Roquevert(le notaire)
Maurice Gardett(le voisin)
Béatrice Altariba(Dominique)
Françoise Delbart(Chounette)
Vega Vinci(Mireille)
Chantal de Rieux(Françoise)
Sophie Grimaldi(Jacqueline)
Jacqueline Dorian(Geneviève)
Claudine Bleuse(Ingrid)
Christiane Fédora(Fédora)
Mijanou Bardot(Micheline)
Pierre Repp(l'huissier)
Jacqueline Barthélémy
Colette Fleury
Agnès Laurent
France Déva
Arielle Coignet
Vanja Orico
Marie-José Nat
Claude Mauduy
Marie-Line Bastide
Annie Andrel
Annie Garnesson
Liliane David
Daniel Ceccaldi
Dominique Boschero
Colette Ebran
Margaret Rung

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Des étudiants et étudiantes manifestent sur la voie publique contre les conditions de logement qui leur sont faites. A la suite de cela, Nicole, une des plus âgées, qui prépare un doctorat, occupe en squatter avec une vingtaine de filles un hôtel particulier abandonné. L'une des squatters, secrétaire chez le notaire chargé de la vente de l'immeuble, favorise l'installation, d'abord sommaire, puis plus confortable. Nicole fait régner la discipline indispensable : pas de garçons notamment dans la maison. Gina n'a pas avoué qu'elle était mariée afin de pouvoir se loger en attendant que son mari, Daniel, étudiant aux Beaux-Arts, trouve un toit. Les visites clandestines du jeune homme jettent un certain trouble parmi ces têtes un peu folles. Cependant le notaire vend l'immeuble à la Société « Purlux » et avec l'homme d'affaires de la Société, étonné de trouver le bâtiment habité, prétend expulser les étudiantes. Celles-ci ont par ailleurs des ennuis sentimentaux. Sylvie a rompu avec Michel après s'être abandonnée à lui. Gina trouve son mari dans les bras d'Ingrid et se brouille avec lui. Une histoire de gymnastique matinale et de bains de soleil leur crée des difficultés avec les voisins. Nicole, elle-même, qui a rencontré un journaliste sympathique, dîne avec lui mais apprend qu'il est marié. La machine à bains de vapeur amaigrissants construite par une autre explose au nez du notaire. Ce dernier a requis l'expulsion et mobilisé la police. Nicole et ses amies se barricadent et résistent. Un involontaire commencement d'incendie expulse les infortunées qui sont embarquées par les agents. Mais la presse s'est emparée de l'affaire et monte un scandale. Le directeur général de » Purlux », très mécontent de la contre publicité qui est ainsi faite, décide d'offrir l'hôtel particulier aux étudiantes pour en faire un foyer, à l'inauguration duquel tout le monde, réconcilié, assistera.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 16 juillet 1956
Fin : 15 septembre 1956