Le Désert de Pigalle (1957) Léo Joannon

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1958
>> Rechercher "Le Désert de Pigalle" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLéo Joannon
Assistant réalisateurRoger Dallier
ScénaristeJacques Sigurd
ScénaristeLéo Joannon
ScénaristeJacques Robert
DialoguisteLéo Joannon
DialoguisteJacques Robert
Société de production GESI Cinematografica (Roma)
Société de production Play Art
Société de production Speva Films
Directeur de productionHenri Baum
Distributeur d'origine Cinédis
Directeur de la photographieAndré Bac
Ingénieur du sonPierre-Henri Goumy
Compositeur de la musique originaleMarguerite Monnot
DécorateurRobert Dumesnil
MonteurJean Feyte
Conseiller artistique Père Lepoutre
Photographe de plateauJean Klissak

générique artistique

Pierre Trabaud(Janin)
Annie Girardot(Josy)
Michel Etcheverry(Le radiologue)
Mona Goya(Delmine)
Georges Géret(René)
Sylvie Adassa(Simone)
Nicolas Amato(Giuseppe)
Yves Arcanel(un inspecteur)
Josette Arno
Yannick Arvel(Paulette)
Paul Barge
Geneviève Beau(la religieuse)
René Bergeron(le cardinal)
François Darbon(un inspecteur)
Laurent Dumm(l'écailler)
Pierre Durou
Paul Faivre(l'aumônier)
Claire Guibert(Malou)
Jess Hahn(Bill)
Léo Joannon(Maurice)
Pierre Jolivet(Gégé)
Jean-Louis Le Goff(M. Cazeneuve)
Claude Le Lorrain(l'abbé)
Charles Lemontier(le clochard)
Ginette Maddie(Mme Rita)
Jacqueline Marbaux(Lucette)
Milly Mathis(Minouche)
Anne Mons(la barmaid)
André Retbi(Constantin)
Jean-Marie Rivière(Raymond)
Jackie Rollin(Mme Cazeneuve)
Nelly Vignon(Georgette)
Monique Vita(Véra)
Michel Wamber(Henri)

Bibliographie

Synopsis

L'abbé Janin, de la Mission de Paris, est garçon dans un bar de PIgalle. Sa présence dans ce milieu témoigne de la sollicitude de l'Eglise pour tous ses enfants, soucieuse de rendre la dignité humaine à ceux qui l'ont perdue. Au petit matin, il dit la messe dans son pauvre logis en présence de quelques fidèles et de tous ceux qui sont venus demander son hospitalité. Janin, qui n'a pu empêcher l'assassinat d'une fille, Véra, accusée d'avoir dénoncé son souteneur, essaie de s'opposer aux agissements de Maurice et de sa bande, spécialisée dans la traite des blanches. Une prostituée indépendante, Josy, dite « la Panthère », qui était allée débusquer Véra dans sa cachette chez Janin, est intriguée et attirée par l'action du prêtre et sans doute aussi par l'homme, et l'aide dans la mesure de ses possibilités, inconsciemment d'abord, consciemment ensuite. Cependant, Josy ne tarde pas à être jalouse en voyant Janin lutter pour sauver Georgette, une serveuse du bar, de la convoitise du « milieu » ; exaspérée autant que bouleversée, elle organise sciemment et par vengeance la débauche de l'honnête petite Georgette. Sur ces entrefaites, l'abbé, corrigé par les souteneurs, est très grièvement blessé par Maurice, qui lui a maintes fois reproché de désorganiser sa « profession ». Malgré la défense du médecin, Janin revient à Pigalle arracher Georgette à son destin. Josy le voit, et, tenaillée déjà par le remords, lui demande son adresse. Elle est à son tour assassinée pour avoir refusé de donner cette adresse à la bande de Maurice qui sera séance tenante arrêtée par la police. La dernière image nous montre l'ambulance emportant Josy mourante, traversant la blanche foule des enfants de la Première Communion dont elle avait, avant de mourir, regardé avec nostalgie la procession.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation