Le 84 prend des vacances (1949) Léo Joannon

Pays de productionFrance
Sortie en France 1950
>> Rechercher "Le 84 prend des vacances" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLéo Joannon
ScénaristeAlex Joffé
DialoguisteJean Lévitte
Société de production Films EGE (Paris)
Directeur de productionRoger de Broin
Directeur de la photographieMarc Fossard
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
DécorateurAimé Bazin
MonteurRobert Isnardon
RégisseurRoger Rogelys

générique artistique

Rellys(Gaston Bernod)
Mary Marquet(Mme de la Chambrière)
Paulette Dubost(Paulette)
André Gabriello(Gabriel)
Pauline Carton(Pauline)
Nicolas Amato(Bourin)
Jacqueline Porel(Mimi Jonquille)
Monique Gérard(Rose)
Yves Deniaud(Laplanche)
Gérard Landry(Pierrot)
José Noguero(Micha Bey)
Marcel Pérès(le brigadier)
Paul Demange(Paloutchistanien)
Arsenio Freygnac(Paloutchistanien)
André Brossard(Paloutchistanien)
André Varouge(Paloutchistanien)
Clément Thierry(Loulou)
Roger Caccia(Cosinus)
Albert Michel(le représentant)
Robert Le Fort(Fieschi)
René Charles(M. Paoletti)
Charles Lemontier(l'ingénieur)
André Numès fils(le pêcheur)
Maurice Marceau(le boucher)
Marcel Arnal(Chavassus)
Georges Pally(le clochard)
Georges Paulais(le secrétaire)
Albert Malbert(le cantonnier)
Guy Denancy
Franck Maurice
Pierre Ferval
Charles Bayard
Robert Blome
Maurice Derville
Palmyre Levasseur

Bibliographie

Synopsis

Gaston Bernod, conducteur d'autobus, passe ses nuits au garage pour mettre au point un économiseur d'essence. Sa femme perd patience et s'en va avec le premier venu, Pierrot. Gaston, à son volant, les aperçoit dans une voiture et les prend en chasse, entraînant durant 45 km ses passagers : le receveur, l'ambassadeur du Palouchistan et son flirt Mimi Jonquille, un agent de police et une professeur de piano, un étudiant et une dactylo, un professeur distrait et un employé qui s'est trompé d'autobus. Ils aboutissent dans l'auberge de Gabriel et Pauline, qui les prennent pour des gangsters. Tandis que Gaston se noie et est sauvé par un garçon boucher, l'agent de police démolit la voiture de Pierrot et les autres font comprendre à Paulette son erreur. Le Palouchistan recherche son ambassadeur et pour le retrouver, on s'empare d'un train, où la professeur de piano trouve l'amour d'un chemineau. Les gendarmes surviennent, embrouillent tout, jusqu'à ce qu'on découvre que Pierrot est un voleur de voiture. Paulette consent à rejoindre son mari, couvert de gloire par la performance des 45 km accomplis avec 15 litres d'essence grâce à son économiseur.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation