Une époque formidable (1990) Gérard Jugnot

Pays de productionFrance
Sortie en France 1991
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Une époque formidable" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGérard Jugnot
Assistant réalisateurSabine Barthélémy
Assistant réalisateurJean-François Chaintron
Assistant réalisateurMichel Ganz
Assistant réalisateurPhilippe Letode
ScénaristeGérard Jugnot
ScénaristePhilippe Lopes-Curval
Société de production Ciby 2000
Société de production TF1 Films Production
Société de production G.P.F.I. - Générale de Productions Françaises et Internationales (Paris)
Société de production Canal+
Société de production Novo Arturo Films (Paris)
Producteur déléguéJean-Claude Fleury
Producteur exécutifAlain Depardieu
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieGérard de Battista
Ingénieur du sonPhilippe Lioret
Ingénieur du sonGérard Lamps
Compositeur de la musique originaleFrancis Cabrel
DécorateurGeoffroy Larcher
MonteurCatherine Kelber

générique artistique

Gérard Jugnot(Michel Berthier)
Richard Bohringer(Toubib)
Victoria Abril(Juliette)
Ticky Holgado(Crayon)
Chick Ortega(Mimosa)
Roland Blanche(Copi)
Eric Prat(Malakian)
Julien Harlay(Vincent)
Charlotte de Turckheim(Rita)
Zabou(La journaliste)
Charles Berling
Catherine Alcover(Mme Cohen)
Raymond Aquilon(Antillais)
Carole Brenner(femme accidentée)
Pierre Chevallier(interne)
Isabelle Courger(hôtesse)
Laurent Gamelon(homme accidenté)
Franck de La Personne(réceptionniste)
Chantal Ladesou(infirmière)
Michèle Laroque(chasseuse de tête)
Jean-Claude Leguay(antivol)
Marie Pillet(concierge)
Patrick Timsit(borgne)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Michel Berthier, cadre commercial - "dans le matelas depuis dix ans" - ne peut se résigner à avouer à Juliette qu'il a été licencié. Mais après avoir donné le change pendant plusieurs mois, le quadragénaire craque devant celle qu'il a mis trois ans à séduire et quitte le pavillon de Gif-sur-Yvette. En quelques heures d'errances parisiennes il se fait voler la totalité de ses biens, mettre sa voiture en fourrière et casser son autoradio. C'est dans les sanitaires de la gare de l'Est qu'il rencontre trois marginaux que les hasards de la vie ont réunis. Michel découragé et affamé rejoint ce petit groupe mené tambour battant par cet ancien brancardier élevé au rang de Toubib par deux de ses patients reconnaissants, Crayon et Mimosa. A la limite de la clochardisation, mais excessivement débrouillards, ils profitent des anciennes fonctions de Michel pour aller dérober des duvets et des lits. Leur dernière expédition, destinée à meubler des sous-sols pour travailleurs immigrés, tourne mal. Michel est reconnu par son ancien collègue qui le laisse filer, mais Crayon est arrêté. Quelques jours plus tard c'est Mimosa qui a maille à partir avec la force publique et y laisse la vie. Le Toubib et Michel se retrouvent seuls. Pas pour très longtemps puisque Crayon, momentanément gardien de nuit dans une tour de La Défense, refait surface. Poussé par le Toubib, et ayant le sentiment d'avoir touché le fond, Michel décide de retrouver Juliette. Celle-ci l'attendait depuis de longs mois...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage